Le Royaume-Uni a soutenu la dissolution de l’accord FNI

  
0

La présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, a critiqué la décision de Trump de suspendre le traité FNI, affirmant que, bien que la Russie aurait violé le traité, les États-Unis «créaient des risques inacceptables». «L’administration Trump crée le risque d’une course aux armements et d’une atteinte à la sécurité et à la stabilité internationales», indique le communiqué de Pelosi, qui occupe le troisième poste le plus important aux États-Unis. Elle a exhorté la Maison-Blanche à «épuiser tous les efforts diplomatiques et à collaborer étroitement avec les alliés de l’Otan», afin que les États-Unis ne soient pas entraînés dans une «course aux armements dangereuse» et «à choisir la bonne stratégie» pour garantir la sécurité des États-Unis. «Nous devons être forts et intelligents», a-t-elle déclaré.

Une fusillade qui a perpétré dans la ville de Londonderry, en Irlande du Nord, a fait des victimes, selon la police. Comme l’indique le journal Belfast Telegraph, deux personnes ont été blessées et emmenées à l’hôpital. De plus, deux fusillades ont été enregistrés vendredi soir dans deux parties différentes de Londonderry, selon l’édition. Pour rappel, le 19 janvier, une voiture a explosé près du palais de justice à Londonderry. L’explosion a été revendiquée par le groupe l’Armée irlandaise républicaine, qui a mis fin à ses activités terroristes il y a 20 ans.

Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a commenté la décision des États-Unis de suspendre le respect de leurs obligations en vertu du traité FNI. Il a déclaré que l’Alliance n’avait pas l’intention de transférer des missiles nucléaires terrestres basés en Europe. «L’Otan n’a pas l’intention de déployer de nouvelles armes nucléaires terrestres en Europe», a déclaré M.Stoltenberg. «Nous ne devons pas reproduire les actions de la Russie», a ajouté le secrétaire général de l’Alliance. Et de poursuivre: «Mais nous devons également veiller à disposer de moyens de dissuasion fiables et efficaces». Stoltenberg a également ajouté que l’Alliance étudiait les conséquences de la violation du traité FNI, dont l’Otan accuse la Russie.

Le département de l’Énergie des États-Unis a décidé d’interdire à ses employés et scientifiques de participer à des programmes qui visent à attirer du personnel talentueux parrainés par les autorités chinoises, russes, iraniennes et nord-coréens et d’une série d’autres pays, a annoncé le secrétaire adjoint à l’énergie des États-Unis, Dan Brouillette, cité par The Wall Street journal. Brouillette a déclaré que l’interdiction avait été imposée pour «protéger les intérêts nationaux des États-Unis dans le domaine de la sécurité et de la science». Cette interdiction s’applique aux employés du département, aux scientifiques titulaires de contrats et aux bénéficiaires potentiels des subventions du ministère. Ils ne pourront pas non plus se déplacer sur invitation pour participer à des événements pertinents ni partager leur expérience et leurs connaissances avec des collègues des pays susmentionnés, selon toujours la même source. L’interdiction a été initiée conformément à la politique de l’administration du Président Donald Trump, qui visait à renforcer l’opposition au vol des technologies et de la propriété intellectuelle américaines.

Le secrétaire d’État britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, a exprimé sa totale solidarité avec la décision américaine de suspendre la mise en œuvre du traité FNI, annoncée vendredi par le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, rapporte TASS. Il a également ajouté que si la Russie ne changerait pas de ligne de conduite dans six mois, la responsabilité de mettre fin au traité incombera à la Russie. «Je suis entièrement d’accord avec la décision des États-Unis. La Russie a la possibilité de choisir une voie différente pendant six prochains mois, mais si Moscou décide de continuer à saper le système international basé sur les règles, le Royaume-Uni et ses alliés comprendront que seule la Russie est responsable de mettre fin à l’existence du traité FNI», a fait savoir Hunt.

главное за суткиитоги дняновостисобытия дня
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Ваш комментарий будет первым

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется

Читайте также:

La Turquie a attaqué l’armée syrienne Александра Донцова 1.Syrie La ville syrienne de Jablé, qui se trouve à proximité du port maritime de Lattaquié, a été attaquée, rapporte la chaîne de télévision gouvernementale Surya. Les systèmes de défense aérienne de la Syrie ont repoussé […] Türkei griff syrische Armee an Александра Донцова 1. Syrien Die syrische Stadt Dschabla, die sich in der Nähe des Hafens von Latakia befindet, wurde angegriffen. Es wird vom staatlichen Fernsehsender Surya berichtet. Syriens Luftverteidigungssysteme wehrten die Angriffe auf […] La Turchia ha attaccato l’esercito siriano Александра Донцова 1. Siria La città siriana di Jeble, che si trova nelle vicinanze del porto marittimo di Latakia, è stata attaccata. Lo riporta il canale televisivo governativo Surya. I sistemi di difesa aerea della Siria hanno respinto gli […] Turquía atacó al ejército sirio Александра Донцова 1.Siria El canal de televisión Surya informa que la ciudad siria de Jabla, que se encuentra cerca del puerto marítimo de Latakia y la base aérea rusa de Khmeimim, fue atacaфda. Los sistemas de defensa aérea de Siria […] Turkey attacked the Syrian army Александра Донцова 1 Syria The Syrian city of Jebla, located near the seaport of Latakia, was attacked — the government TV channel «Surya» reports. The Syrian air defense systems repelled attacks around the city. Jebla is […] Armes américaines en Syrie. Une nouvelle opération turque Александра Донцова 1. Syrie. Armes américaines en Syrie Les armes transférées par les forces américaines étaient utilisées par des radicaux contre l’armée turque en Syrie, a déclaré le contre-amiral Oleg Zhouravlev, chef du Centre russe […] US-Waffen in Syrien. Neue Operation der Türkei Александра Донцова 1. Syrien Konteradmiral Oleg Shurawlew, Leiter des russischen Zentrums für die Versöhnung der Kriegsparteien in Syrien, sagte, dass von US-Streitkräften übertragene Waffen von Rebellen gegen das türkische Militär in Syrien […] Armi statunitensi in Siria. La nuova operazione di Turchia Александра Донцова 1. Siria. Armi statunitensi in Siria Il contrammiraglio Oleg Zhuravlev, capo del Centro russo per la riconciliazione delle parti in guerra in Siria, ha affermato che le armi trasferite dalle forze statunitensi sono state […] Las armas americanas en Siria. Nueva operación de Turquía Александра Донцова 1. Siria. Las armas americanas en Siria. TASS con referencia a Oleg Zhuravlev, el jefe del Centro de Reconciliación de las partes en conflicto en Siria ruso, informa que las armas que fueron transferidas por las fuerzas […]
Наверх Наверх