Les Etats-Unis empêchent la Russie à l’ONU

  
0

Le ministère des affaires étrangères de la Russie a accusé les Etats-Unis de tentatives d’empêcher la Russie de travailler à l’ONU. Cette déclaration a eu lieu après que Washington n’ait pas délivré le visa d’entrée à l’expert sur les substances chimiques Dmitri Poklonskii, qui devait participer à un briefing consacré au rapport de la Mission sur les attaques chimiques dans la ville syrienne de Douma en avril 2018. Rappelons que cet incident, en violant la Charte de l’ONU, avait impliqué une frappe de missiles de la coalition occidentale sur le territoire syrien. La diplomatie russe a souligné que les Etats-Unis cherchent à ne pas permettre la diffusion de l’information objective sur ce qui s’était passé à Douma et accomplissent mal leurs engagements en hébergeant le siège de l’ONU à New-York et profitent de cette situation dans ses propres intérêts politiques.

L’Armée nationale libyenne sous le commandement du maréchal Khalifa Haftar, depuis les deux derniers jours, a intensifié des frappes aériennes sur les banlieues de Tripoli, relate Associated Press en se référant à des fonctionnaires libyens. Selon l’agence, les forces de l’Armée nationale libyenne ont également attaqué la formation armée Nawasi, qui soutiennent le Gouvernement d’union nationale de Faiz el-Sarraj, à 7 km de Tripoli. Rappelons que ce 4 avril le commandant de l’Armée nationale libyenne maréchal Haftar avait annoncé le début de l’offensive sur Tripoli. Cette semaine l’Armée nationale libyenne avait engagé la deuxième étape de l’offensive au sud de Tripoli. Maintenant les combats autour de la capitale continuent.

Le ministre de la défense nationale polonais Mariusz Błaszczak a déclaré que le gouvernement a décidé d’augmenter le nombre du contingent américain dans le pays. « Nous pouvons dire ainsi – la décision sur le soutien en nombre des troupes américaines en Pologne est prise », — le cite RIA Novosti. Il a noté que pour le moment on négociait les détails de l’accord. Błaszczak a éspéré que les négociations se terminent dans cette année. Maintenant en Pologne près de 4,5 milles militaires américains sont déployés. Ici une brigade blindée et un groupe de bataillons multinational sont installés. Plus tard, le porte-parole du Pentagone Eric Pahon a démenti la déclaration du ministre polonais, en soutenant que Washington et Varsovie continuaient de discuter de ce sujet et que l’accord final n’était pas encore conclu.

Le premier-ministre japonais Shinzo Abe a formellement annoncé l’abdication de l’empereur Akihito après 30 ans de son règne, relate l’agence EFE. Le premier a également exprimé le reconnaissance da la part du peuple japonais. « En conformité avec la loi spéclaie, aujourd’hui Sa Majesté abdique ses pouvoirs », — dit le message d’Abe. Au Japon se termine ainsi l’ère Heisei – « accomplissement de la paix », qui avait commencé le 8 janvier 1989 avec l’intronisation d’Akihito. Au lieu de Heisi, ce 1 mai, avec le nouvel empereur Naruhito, le fils aîné de l’empereur abdiquant, arrivera l’ère Reiwa, « la belle harmonie ». En août 2016 Akihito avait intervenu devant le peuple en annonçant ses intentions d’abandonner le trône.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!
ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: