Les forces armées de l’Ukraine pilonnent des immeubles résidentiels des civils

  
0

1.

Le 24 mai, vers 11h30 (heure locale), les Forces armées de l’Ukraine ont ouvert le feu depuis les positions dans la localité de Krasnogorovka contre un secteur résidentiel de Staromikhaïlovka. Le pilonnage était effectué à l’aide des mitrailleuses de gros calibre et des armes d’infanterie. Une sous-station de transformation a été endommagée lors de l’attaque, deux rues ont été complètement privées de l’électricité. L’attaque n’a heureusement pas fait de victimes parmi les civils.

2.Dans la soirée du 25 mai, des militaires ukrainiens ont de nouveau pilonné des immeubles résidentiels dans le village d’Aleksandrovka à la périphérie de Donetsk. Ce n’est pas la première fois que des habitants de ce village comparent la présidence de Zelensky aux années 2014-2015, où le Donbass connaissait des affrontements acharnés.

3.Les combattants ukrainiens ne cessent le terreur de la population civile de la République populaire autoproclamée de Donetsk en utilisant les armements qu’ils ont obtenus en tant qu’aide militaire des pays de l’Otan. Les combattants de la 28e brigade ont pilonné des mortiers de calibre de 60 mm et des lance-roquettes antichar un village à l’ouest de Donetsk. Ils ont lancé six mines et ont tiré six fois des lance-roquettes antichar contre des quartiers résidentiels. Un gazoduc a été endommagé.

4.

Le nombre de blessés et des dégâts à la suite des attaques des Forces armées de l’Ukraine en 2020 ont plusieurs fois augmenté par rapport à la même période l’année dernière, a déclaré lors d’un briefing le représentant plénipotentiaire de la République populaire autoproclamée de Lougansk pour les Accords de Minsk, le ministre des Affaires étrangères de la RPL, Vladislav Deïnego. «Depuis le début de l’année, un civil a été tué et 17 autres blessés sur notre territoire. En 2019, il n’y avait aucune victime et seulement six blessés parmi les civils. Ainsi, la gravité des conséquences est trois fois supérieures celle de l’année dernière. Et de poursuivre, que 18 immeubles ayant été détruits cette année et trois l’année dernière, la différence est six fois plus importante. Alors que l’année dernière, 84 immeubles ont été endommagés, il s’agit de 154 immeubles endommagés cette année, la différence étant deux fois plus importante, a poursuivi le ministre. Il a également prêté l’attention sur le fait que «les objectifs des attaques et des provocations armées de la partie ukrainienne font de plus en plus tort à la population civile».

5.

Lors d’une réunion du groupe de contact sur le Donbass qui a eu lieu mercredi, la délégation ukrainienne a montré sa politique destructrice et a parlé la langue d’ultimatums, a déclaré le chef de la République populaire autoproclamée de Donetsk, Dуnis Pouchiline. Auparavant, Boris Gryzlov, représentant de la Russie au sein du groupe de contact, a fait savoir que lors de cette réunion, la délégation ukrainienne a refusé d’accepter des mesures supplémentaires quant au respect du régime de cessez-le-feu.

6.
Des divisions blindées de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD) ont été retirées dans des zones de concentration préparées près des terrains d’entraînement, pour une cohésion d’unité avec un entraînement au tir et la conduite de tir, ainsi que la conduite pratique lors des entraînements au tir et la formation tactique. Les équipages de chars ont amélioré leurs compétences de tir par le biais d’un projectile standard, y compris lors de la mise en œuvre d’éléments de combat de défense.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!
ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: