Les Frappes contre l’Arabie saoudite

  
0

Le colonel Turki al-Maliki, porte-parole de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, a déclaré que les systèmes de défense aérienne saoudiens avaient intercepté et détruit des missiles balistiques tirés par des partisans du mouvement des rebelles houthis depuis le territoire de la capitale yéménite de Sanaa en direction de l’Arabie saoudite. Les propos d’Al-Maliki ont été diffusés par l’agence de presse saoudienne SAP. Il a été signalé que les missiles visaient des cibles civils, ce qui constitue une violation flagrante du droit international.

L’artillerie de l’armée syrienne a effectué des tirs de représailles contre les positions des bandes armées sur la ligne de front Neirab-Saraqeb dans le gouvernorat d’Idlib, rapporte le journal Al-Watan. Et de poursuivre qu’auparavant, des terroristes du groupe Front al-Nosra (interdit en Russie) et leurs alliés avaient tiré sur les forces gouvernementales dans la région de Qminas. Les frappes de représailles ont entraîné des pertes de l’ennemi en main-d’œuvre et équipement.

Le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes en Syrie a déclaré qu’à la demande du commandement syrien des chasseurs Su-24 des Forces aérospatiales russes avaient attaqué des terroristes dans la zone de désescalade d’Idlib pour les empêcher d’avancer plus sur le territoire syrien. «Ceci a permis aux troupes syriennes de repousser avec succès toutes les attaques», a souligné la Défense russe. Hier, des terroristes avaient lancé plusieurs attaques massives à l’aide d’un grand nombre de véhicules blindés contre des unités de l’armée syrienne sur l’axe Qminas-Neirab. Grâce aux renforts de l’artillerie turque, les terroristes ont réussi à percer les défenses de l’armée syrienne.

S’exprimant au Parlement, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’une nouvelle opération militaire des forces armées turques dans la ville syrienne d’Idlib n’était qu’une question de temps. Il a également fait savoir qu’Ankara était prêt à utiliser toute sa puissance combative en cas d’opération à Idlib. Erdogan a par ailleurs fait remarquer que «malgré la poursuite des négociations sur Idlib, la Turquie et la Russie sont encore loin de parvenir à un accord» et a estimé que les pourparlers tenus à Ankara et à Moscou «n’avaient pas donné de résultats escomptés pour le moment». Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, a qualifié une éventuelle opération turque en Syrie d’un pire des scénarios à Idlib. «Nous avons l’intention de continuer à utiliser nos contacts de travail avec des collègues turcs afin d’empêcher la situation à Idlib de se transformer en une nouvelle escalade», a rajouté Peskov.

L’OTAN n’a pas l’intention de fournir un soutien militaire à Ankara en cas d’opération turque dans le nord de la Syrie. «Les pays de l’OTAN ne soutiendront pas l’activation de l’article 5 de l’Atlamtique-Nord en raison de la mort des soldats turcs à Idlib début février. L’OTAN n’envisage pas la possibilité de fournir une assistance militaire à la Turquie en cas d’opération dans cette région», a indiqué TASS citant une source diplomatique au sein d’une mission d’un des pays de l’alliance à Bruxelles.

La milice populaire de la RPL (République populaire autoproclamée de Lougansk) a fait savoir que les forces armées de l’Ukraine avaient tenté mardi de franchir la ligne de contact dans le Donbass. Un groupe de 10 personnes s’est avancé en direction de la RPL près du village de Golubovskoye. «À l’approche de nos positions, le groupe a sauté sur un champ de mines, au moins deux combattants ayant été tués et trois blessés», indique le rapport de la milice populaire. Des bombardements massifs par les forces armées d’Ukraine sont également signalés lesquels n’ont cessé qu’après l’arrivée de membres de la Mission spéciale d’observation de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe). Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré que les «positions» ukrainiennes avaient été «attaquées» et a qualifié l’incident de «tentative de perturber le processus de paix dans le Donbass, qui a commencé à avancer, par petites mais sûres étapes».

главное за суткиитоги дняновостисобытия дня
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Ваш комментарий будет первым

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется

Читайте также:

Proteste in Syrien gegen türkische Präsenz Александра Донцова 1. Syrien Syrische Medien berichteten, dass in mehreren Provinzen Syriens Proteste gegen die türkische Militärpräsenz im Land stattgefunden hätten. Einwohner der Provinz Idlib versammelten sich an den Beobachtungsposten der […] Proteste in Siria contro la presenza turca Александра Донцова 1. Siria I media siriani hanno riferito che le proteste contro la presenza militare turca nel paese si sono svolte in diverse province della Siria. I residenti della provincia di Idlib si sono riuniti presso i posti di […] Las protestas en Siria contra la presencia turca Александра Донцова 1.Siria Los medios sirios informaron que en varias provincias de Siria, incluso, Idlib, Hama y Alepo se habían realizado las protestas contra la presencia militar turca en el país. Varias decenas de personas participaron en […] Protests in Syria against the Turkish presence Александра Донцова 1 Syria The Syrian mass media reported about protests in several Syrian provinces against the Turkish military presence in Syria. The residents of the Idlib province gathered at the observation posts of the Turkish army with […] Главное на вечер 18 сентября 2020 года Влад Николаев Сирийские СМИ сообщили, что в нескольких провинциях Сирии прошли акции протеста против турецкого военного присутствия в стране. Жители провинции Идлиб собрались у наблюдательных пунктов турецкой армии с плакатами «Идлиб […] Новости на 16:00 18 сентября 2020 года Влад Николаев Президент Турции Реджеп Тайип Эрдоган заявил, что власти Турции огорчены планами главы Правительства национального согласия Ливии Фаиза Сарраджа уйти в отставку. Эрдоган также сообщил, что «на этой неделе могут пройти […]
Наверх Наверх