Les Kurdes accusent la Syrie d’emploi de phosphore

  
0

1 Etats-Unis – Syrie

La présidente du comité exécutif du Conseil démocratique syrien, la branche politique des Forces démocratiques syriennes, Ilham Ahmed, au cours de son intervention au Congrès des Etats-Unis, a accusé la Turquie d’emploi de phosphore pendant son opération dans le nord de la Syrie. Selon elle, le Turquie aurait eployé « le gaz chimique phosphore contre la population civile ». Ahmed a noté que la partie kurde n’avait pas de possibilité d’organiser une expertise. Ahmed a déclaré que les actions de la Turquie avaient fait 250 morts, en majorité des enfants. Encore 300 personnes étaient disparues. 300 mille personnes avaient quitté leurs domiciles. En outre, des terroristes de Daech étaient sorti des prisons, dont six citoyens français et deux belgiques.

2 Russie

Un bombardier stratégique américain B-52H Stratofortress a simulé un bombardement de la base de la flotte Baltique russe dans l’oblast de Kalilingrad, relate RIA Novosti citant le site de surveillance PlaneRadar. Le bombardier a décollé de la base Fairford en Grande-Bretagne, à 15.40 heure de Moscou il s’est approché de l’oblast de Kaliningrad. Rappelons que plus tôt le commandement des Forces des Etats-Unis en Europe avait rapporté que deux bombardiers Stratofortress avait effectué un vol d’entraînement au-dessus de la mer Noire en imitant un bombardement de la Crimée.

3 Grande-Bretagne

Ce mercredi, les pays de l’UE ont convenu d’octroyer un nouveau sursis à la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE sans pourtant approuver une nouvelle date du Brexit, informe The Guardian. La source de l’édition au sein de l’UE a communiqué que les parties envisagent de remettre la sortie de 3 mois. Le comité des représentants permanents de l’UE se réunirait ce vendredi pour discuter du sursis. Le chef du Conseil européen Donald Tusk a recommendé aux leaders des 27 pays de l’UE d’approuver la date de 31 janvier 2020 après une sollicitation respective de la part de Londres.

4 Russie – Serbie

Le ministère de la Défense russe rapporte qu’une division de complexes antiaériens S-400 et une batterie de « Pantsir S » vont participer aux exercices « Bouclier slave – 2019 ». La première étape s’est déroulée en septembre dans l’oblast d’Astrakhan, la deuxième aura lieu en Serbie et se terminera ce 29 octobre. « Des unités de défense antiaérienne de Russie avec des complexes antiaériens S-400 et des complexes « Pantsir S » sont transférées en Serbie pour participer à la deuxième étape de l’exercice commun de défense antiaérienne « Bouclier slave – 2019 », — dit le message. Le ministère a précisé que la division de S-400 et la batterie de « Pantsir » « allaient participer à un exercice sur le territoire étranger pour la première fois ».

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: