Les terroristes continuent de bombarder les banlieues d’Alep

  
0

Lors d’un briefing mardi soir, le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes en Syrie, Iouri Borenkov, a déclaré que les bandes armées illégales ne cessaient pas de bombarder le village de Zahra à la périphérie de la plus grande ville syrienne d’Alep. Les bombardements ont tué huit personnes, dont un enfant, et blessé 13 autres. Le chef du service de neurochirurgie de l’hôpital local a déclaré qu’il y a plusieurs jours des civils avaient également été blessés lors des bombardements. «Trois personnes ont été emmenées dans l’hôpital, dont l’une est décédée. Deux autres ont des blessures au dos et aux jambes, toutes les blessures étant fragmentées. Une personne est dans un état grave.»

La conférence sur le règlement de la situation en Libye s’est terminée à Berlin. Le communiqué approuvé à la suite de la réunion traite du cessez-le-feu, de la mise en œuvre d’un embargo sur les armes, de la mise en place d’un processus politique, du respect du droit humanitaire et des droits de l’homme, de la réforme du secteur de la sécurité ainsi que des réformes économiques. En outre, le document appelle tous les acteurs extérieurs à s’abstenir de s’immiscer dans le conflit armé en Libye. Il évoque également la possibilité que le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions aux pays qui violent l’interdiction d’importer des armes en Libye. Selon l’agence ANSA, les parties belligérantes en Libye ont convenu de créer une commission de surveillance de l’armistice militaire. Les participants à la conférence ont convenu de ne pas s’ingérer dans les affaires intérieures de cet État.

Vladimir Poutine a visité Israël, où il a été le principal invité étranger au Forum mondial de l’Holocauste et de l’antisémitisme. Le chef de l’État russe a également eu des rencontres avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, et le Président du pays, Reuven Rivlin. Vladimir Poutine a participé à la cérémonie d’ouverture de la stèle de bronze «Bougie du souvenir» dans le centre de Jérusalem et à la cérémonie de remise de l’Ordre du Courage aux proches du héros du soulèvement du camp d’extermination de Sobibor, Leon Feldgendler.

Le Président philippin Rodrigo Duterte a menacé d’annuler un accord avec les États-Unis sur le déploiement de troupes et d’équipements militaires américains dans le pays pour mener des exercices liés à la privation du visa américain du sénateur philippin Ronald Rose, selon ABS-CBN. L’accord, appelé Accord sur les forces en visite, est entré en vigueur en 1999. Selon Reuters, il a accordé un statut juridique à des milliers de soldats américains envoyés aux Philippines pour mener des exercices militaires et des opérations humanitaires.

Selon le deuxième rapport préliminaire de l’Organisation de l’aviation civile iranienne sur le crash de l’avion d’Ukraine International Airlines, il a été abattu par deux missiles sol-air à courte portée du système de défense aérienne Tor-M1, les missiles ayant été tirés depuis le nord. Le document est publié sur le site de l’organisation. L’aéronef se dirigeait à Kiev lorsqu’il s’est écrasée dans la matinée du 8 janvier. Toutes les 176 personnes à bord sont décédées.

Selon le porte-parole des autoritées palestiniennes, Nabil Abu Rudeyna, elles rejetteront le projet américain de règlement au Moyen-Orient, également connu sous le nom d'»accord du siècle», s’il violait le droit international, rapporte l’agence VAFA. Plus tôt jeudi, le Président américain Donald Trump avait fait part de son intention d’annoncer le plan de règlement américain au Moyen-Orient avant la visite du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Washington le 28 janvier.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: