Nouvelle opération militaire en Syrie

  
0

1 Syrie

Selon la radio Sham FM, l’Armée gouvernementale syrienne a engagé une nouvelle opération militaire dans le sud-est du gouvernorat d’Idlib, lors de laquelle elle a libéré de radicaux la première localité – le village d’Oum-Djalal. Mardi le journal al-Watan avait informé que l’armée syrienne concentrait des renforts à Idlib et se préparait à une opération d’envergure. Citant une source l’édition avait dit que les forces gouvernementales pourraient engager des combats sur les territoires des gouvernorats voisins d’Alep, de Hama et de Lattaquié qui sont actuellement contrôlés par les terroristes du Front al-Nosra.
2 Libye

La chaîne Al Arabiya citant la déclaration du porte-parole de l’Armée nationale libyenne Ahmed al-Mismari informe que l’Armée nationale libyenne du maréchal Khalifa Haftar a exigé des formations armées loyales au Gouvernement d’union nationale de Fayez el-Sarraj, reconnu par l’ONU, qu’elles quittent les villes de Tripoli et de Syrte dans 72 heures. A son tour, pendant cette période, l’Armée n’attaquerait pas les forces en retrait de Tripoli et de Syrte. Si les conditions de l’ultimatum ne sont pas satisfaits, l’Armée nationale libyenne reprendra les attaques.

3 Israël – Bande de Gaza

Le service de presse de l’armée israélienne rapporte qu’en réponse à un missile lancé depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien l’aviation d’Israël a attaqué des objets de l’infrastructure militaire de Hamas. « L’aviation de Tsahal a attaqué l’infrastructure souterraine et une base militaire de Hamas dans le sud de la bande de Gaza et un point fortifié des radicaux dans le nord de l’enclave palestinien », — dit le message du service de presse.

4 Allemagne – Etats-Unis

L’édition allemande Bild informe que la chancelière de l’Allemagne Angela Merkel a réagi à la décision du congrès des Etats-Unis d’adopter des sanctions contre le gazoduc « Nord Stream-2 » avec « des paroles claires ». Selon le journal, c’est « une claire déclaration de guerre » au président américain Donald Trump. Mercredi, la chancelière avait déclaré que Berlin était contre les sanctions exterritoriales des Etats-Unis et allait « discuter fermement » les mesures de Washington contre le « Nord Stream – 2 ».

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: