Provocation en Syrie. Attaque chimique des Casques blancs

  
0

1 Syrie

Le commandement des forces armées syriennes a rapporté que « l’Armée syrienne a nettoyé de terroristes des localités dans le sud du gouvernorat d’Idlib, y compris Maarat al-Nouman ». On informe également sur le contrôle rétabli sur 14 villages en banlieue de la ville.

2 Syrie

Selon Al Masdar, après la libération de la ville de Maarat al-Nouman, l’armée syrienne poursuit l’offensive dans le gouvernorat d’Idlib. Les unités de front de la 25e division spéciale sont à 13 km de Sarakib, située sur la route Lattaquié – Alep, et Ariha. Les localités en question sont contrôlées par le Front al-Nosra (interdit en Russie) et couvrent le passage vers le centre administratif d’Idlib. Les forces gouvernementales syriennes avaient dû quitter cette zone en 2015.

3 Syrie

Le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes en Syrie a diffusé un vidéo de l’interrogatoire d’un radical captif, qui avait assisté à la préparation des Casques blancs à une nouvelle provocation. Le combattant Abou Hamza était le garde de dépôts dans la ville de Kafr-Hamra. Il a informé qu’il avait vu quelques jours plus tôt des « gens de défense civile », c’est-à-dire les Casques blancs arriver à un dépôt. « Je ne sais pas ce qui était la-dedans. Il y a quelque temps des gens sont arrivés en camionette, ils l’ont chargée de caisses avec des capacités grises et de celles avec des fragments de roquettes et obus. Ils ont également pris des équipements de tournage », — a-t-il dit. Plus tôt, le chef du Centre pour la réconciliation des parties belligérantes Iouri Borenkov avait informé sur la préparation d’une provocation par des radicaux et leurs complices des Casques blancs avec l’emploi des substances toxiques en Syrie, voulant accuser les autorités syriennes de l’attaque.

4 Turquie

Le président turc Recep Erdogan a accusé la Russie du non-respect des accords d’Astana en déclarant que la patience de la Turquie « était à bout ». « Maintenant il ne reste rien de pareil au processus d’Astana. Il s’est apaisé ou on l’a apaisé. Nous, avec la Russie et l’Iran, devons voir quoi faire pour rétablir le processus », — cite la chaîne NTV les paroles d’Erdogan. La Diplomatie russe a commenté la déclaration d’Erdogan en soulignant que « la Russie était attachée au respect strict des engagements assumés ».

5 Etats-Unis

L’ambassade de Russie aux Etats-Unis a qualifié d’une réécriture impudente de l’histoire le message de l’ambassade des Etats-Unis au Danemark sur Twitter qui disait que le camp d’extermination d’Auschwitz « avait été libéré » par l’armée américaine. Malgré la critique de la part d’utilisateurs, la mission diplomatique des Etats-Unis n’a pas corrgé le texte. Plus tôt la même erreur avait été commise par Der Spiegel allemand, qui avait publié sur Twitter un message selon lequel Auschwitz aurait été libéré par les militaires américians et non l’Armée rouge.

6 Russie

Mercredi , le porte-parole de la Défense russe Igor Konachenkov a déclaré que le principal obstacle au rétablissement de la paix en Syrie étaient les actions du Département d’Etat des Etats-Unis, qui ne négligeait « rien pour réaliser des sanctions sévères bloquant toute aide alimentaire, médicale, vestimentaire ou financière aux Syriens civils sur les territoires libérés de terroristes dans leur pays ». Konachenkov a également souligné que le secrétaire d’Etat Mike Pompeo appelait les radicaux « les civils innocents ».

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: