République populaire autoproclamée de Donetsk dément les informations sur la prise des territoires

  
0

1. Le service de presse du parquet général de la République populaire autoproclamée de Lougansk a annoncé avoir découvert une cache d’armes, de munitions et d’engins explosifs sur la ligne de contact dans le Donbass. La cache, découverte lors de l’inspection du terrain, se trouvait à environ 800 mètres de la localité de Vessyolaya Gora, dans le nord-ouest du centre de Lougansk, contrôlée par la RPL.

2. Les forces de Kiev ont pilonné une patrouille d’une mission spéciale de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe qui surveillait à proximité du désengagement des forces et des munitions près de la localité de Zolotoe, a déclaré Ivan Philiponenko, représentant du service de presse de la milice populaire de la RPL. Et de rajouter, que la provocation de la partie ukrainienne a été enregistrée dans un rapport de la mission spéciale. La décision du désengagement des forces dans le Donbass a été signée en septembre 2016 par les représentants de l’Ukraine, des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, de la Russie et de l’OSCE. Depuis, le désengagement des forces n’a eu lieu que dans deux localités, à savoir près de Zolotoe et Petrovskoe, l’accord ayant été déjà violé 70 fois par la partie ukrainienne près de la Stanitsa Lougovaya.

3. La responsable russe des droits de l’homme, Tatiana Moskalkova, et son homologue de la Rada suprême, Lyudmila Denisova, se sont félicitées de la décision du Président ukrainien, Vladimir Zelensky, de remplacer le représentant ukrainien au sein du groupe de contact de Minsk par l’ancien Président et premier ministre ukrainien Léonid Koutchma. La première réunion sur le Donbass après la présidentielle ukrainienne s’est tenue à Minsk le 5 juin. Koutchma, qui a eu 80 ans en août 2018, avait été le représentant de Kiev lors des négociations de Minsk jusqu’en octobre de l’année dernière.

4. Le commandant de la 25e brigade des Forces armées de l’Ukraine, le colonel Oleg Zentchenko, a ordonné de bombarder la zone du monument au prince Igor afin de perturber la prochaine tentative du désengagement des forces et des munitions prévue le 16 juin près de la Stanitsa Louganskaya, a fait savoir Ivan Philiponenko, représentant du service de presse de la milice populaire de la RPL. Il a fait remarquer que le commandement de la soi-disant «Opération des forces unies» de l’Ukraine sabotait les initiatives de paix des dirigeants politiques ukrainiens.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!
ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: