Un affrontement entre les nationalistes et l’armée de Kiev

  
0

1.

Un affrontement des nationalistes ukrainiens et des militaires de la 92e brigade mécanisée des forces armées de l’Ukriane au nord-ouest de Iasinovataïa a fait au moins 4 morts parmi les combattants de l’unité, a informé le service de presse de la Direction de la Milice populaire de la RPD. Il est à noter que le renseignement de la RPD signale l’activisation des affrontements armés entre les formations nationalistes ukrainiennes et l’armée de Kiev sur des tronçons du front. Il y a des pertes de deux côtés.

2.

En conformité avec le plan approuvé par le Groupe de contact sur le 3e tronçon de séparation « Petrovskoe-Bogdanovka » avec la participation d’officiers de la RPD au Centre conjoint de contrôle et de coordination et sous la surveillence de la Mission spéciale de l’OSCE, des activités de déminage ont été engagées. 10 experts du Ministère des situations d’urgence y prennent part, qui vont effectuer la reconnaissance du terrain pour identifier l’espace à déminer et des zones difficiles d’accès. Après la reconnaissance de génie on va déminer des champs de mines et des objets explosifs, aussi bien que marquer des zones dangereuses et difficiles d’accès. Selon le plan, les actions vont se dérouler jusqu’au 19 novembre, et le démontage ultérieur des fortifications et d’autres objets à usage militaire, la liquidation des barrages non-explosifs sur le terrain à la condition de réciprocité va se terminer le 4 décembre.

3.

Au cours de sa dernière réunion à Minsk du 12 novembre le Groupe de contact n’a pas réussi à recevoir de la partie ukrainienne des eclaircissements sur le statut spécial du Donbass, a délcaré la porte-parole de la Diplomatie russe Maria Zakharova. La loi sur le statut spécial du Donbass avait été adoptée par la Rada Suprême en 2014, mais elle n’est pas entrée en vigueur. En automne 2018 le parlement ukrainien l’a prolongée jusqu’à la fin du 2019. Le document dit que le statut spécial pour la région va entrer en vigueur après la satisfaction de certaines conditions, notamment le retrait des « formations illégales » de ces territoires.

4.

Plusieurs maisons et une église ont été endommagées suite à un tir contre la localité de Iasnoïe. Les radicaux ukrainiens ont employé des lance-grenades, des canons de véhicules blindés, des canons anti-chars et des armes à feux. Les maisons en question sont 7, rue Lénine, 9, rue Valov, 32 et 34, rue Tchapaïev. Heureusement, personne n’a été blessée.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: