Une nouvelle provocation des Casques blancs

  
0

1. Russie

Le 25 novembre, le musée de l’Ermitage a signé un accord de coopération dans le domaine de la restauration des monuments de Palmyre avec la Direction générale des Antiquités et des Musées de Syrie. Le directeur de l’Ermitage, Mikhail Piotrovsky, a déclaré que les spécialistes du musée étaient prêts à restaurer la citadelle de Damas et à aider à restaurer les musées à Alep. La protection de la richesse culturelle et des monuments architecturaux en Syrie sont considérés par l’agence de presse ANNA News comme une affaire d’État importante. La section Culture de notre site contient de nombreuses interviews avec des experts de la protection des monuments architecturaux en Syrie, des artistes et des enseignants de Damas préoccupés par le destin de leur pays. En publiant des documentaires militaires, nous démontrons que la guerre est un mal terrible. Voici pourquoi nous parlons de la nécessité de protéger la paix et la vie sur Terre, en préservant les monuments architecturaux pour nos descendants.

2. Syrie.

Les terroristes de Hayat Tahrir al-Cham (interdit en Russie), ainsi que l’organisation des Casques blancs préparent des provocations avec la mise-en-scène des frappes aériennes et le recours aux armes chimiques dans la zone de désescalade d’Idlib, indique la Défense russe. Selon des habitants du village de Sarmada, situé à 30 kilomètres au nord-est de la capitale du gouvernorat d’Idlib, début novembre des individus et un convoi de trois camions transportant divers conteneurs de produits chimiques et accompagnés de radicaux armés, sont arrivés dans la ville. L’un des véhicules contenait l’équipement vidéo professionnel et des fragments de munitions d’aviation et d’artillerie portant le marquage soviétique et russe. Selon la Défense russe, les informations relatives à la préparation de provocations étaient confirmées par plusieurs canaux. Les radicaux choisissent les habitants de la région pour participer au tournage de scènes illustrant les effets des frappes aériennes et de l’utilisation de substances toxiques.

3. Albanie.

Le bilan de victimes dans le tremblement de terre en Albanie a atteint 8 personnes. 325 autres ont été blessées, selon les médias locaux. Un séisme de magnitude 6,4 s’est produit mardi matin près de la capitale albanaise, Tirana. D’après les sismologues, le tremblement de terre a été suivi d’une série de répliques d’une magnitude supérieure à 5, dont la plupart ont été ressentis à Tirana, ainsi que dans la ville de Durres, située le plus près de l’épicentre du séisme. Plusieurs bâtiments se sont effondrés. D’après l’ambassade de Russie en Albanie, ils n’ont pas reçu d’informations sur les citoyens russes blessés.

4. Turquie.

Mardi, le Président turc a déclaré aux journalistes que la Turquie avait l’intention de résoudre les différends avec les États-Unis d’ici avril 2020 concernant l’achat et l’exploitation par Ankara de systèmes de missiles anti-aériens russes S-400. Le processus sera dirigé par les ministres de la Défense et des Affaires étrangères américains et turcs. La décision de convoquer un groupe de travail américano-turc pour résoudre les problèmes liés à l’utilisation par Ankara des systèmes de défense antiaériens russes S-400 a été prise le 13 novembre. Le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu, a souligné que la Turquie ne promettait pas de ne pas déployer les S-400. Pour rappel, les Forces armées turques ont commencé à tester les systèmes radar S-400 lundi.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: