Biélorussie. Libération des détenus.

  
0

1. Biélorussie

Mercredi soir, les manifestations ont repris dans les quartiers dortoirs de Minsk, mais avec beaucoup moins de monde qu’au cours des trois jours précédents. Dans certains quartiers de la ville, les forces de sécurité ont utilisé des moyens spéciaux contre les manifestants, des explosions de grenades et des sons typiques de coups de feu avec des balles en caoutchouc ont été entendus. Les forces de sécurité ont procédé à des interpellations et ont recherché des personnes dans les cours des maisons. Selon des témoins, de nombreux habitants ont abrité des voisins dans leurs appartements. Deux raids contre les forces de l’ordre à Minsk et Baranovichi ont été signalés. Le service de presse du ministère biélorusse de l’intérieur a fait état de l’arrestation à Minsk de deux personnes qui remplissaient des bouteilles de cocktails Molotov. Il est à noter qu’ils ont décidé de préparer ces «cocktails Molotov» afin de «les utiliser lors d’événements de masse contre les forces de l’ordre».

2. Biélorussie

Les personnes détenues lors des manifestations en Biélorussie ont commencé à être libérées des centres de détention provisoire, indique le centre des droits de l’homme «Viasna» sur la chaîne Telegram. Un siège de volontaires a été créé à Minsk pour aider les avocats à fournir une assistance juridique à tous les citoyens qui en ont le besoin. Selon les manifestants libérés cités par l’agence TASS, les cellules sont surpeuplées et les détenus sont traités durement Auparavant, le ministère biélorusse de l’Intérieur avait signalé environ 700 personnes arrêtées au cours d’actions non autorisées durant ces 24h. En outre, du 9 au 13 août, 103 agents des forces de l’ordre ont été blessés, dont 28 ont été hospitalisés.

3.États-Unis — Syrie

Le chef du commandement central américain, le général Kenneth McKenzie, a déclaré que l’armée américaine n’avait pas l’intention de rester en Syrie pour toujours, mais qu’une décision politique était nécessaire pour mettre fin à leur séjour en Syrie. «Ce sera une décision politique, pas une décision militaire», a-t-il précisé. Mackenzie a souligné que tant que l’armée américaine est en Syrie, elle «travaillera dur pour mettre fin au Daech (interdit en Russie). Auparavant, le représentant spécial des États-Unis pour la Syrie, James Jeffrey, avait déclaré que Washington n’envisageait pas à ce stade, la possibilité de retirer ses troupes de Syrie. Il a souligné que les forces armées américaines restent dans le nord-est de la Syrie, dans la zone d’Al-Tanf à la frontière avec la Jordanie.

4.Syrie

S’exprimant devant les députés du nouveau parlement syrien, le Président syrien Bachar al-Assad, a déclaré que les États-Unis avaient besoin d’extrémistes pour opérer au Moyen-Orient, dont le Daech (interdit en Russie), rapporte l’agence SANA. Selon Assad, Washington a l’intention de soutenir les terroristes avec l’aide de la «loi César» anti-syrienne. Le président syrien estime que les sanctions américaines, introduites contre Damas selon la «loi des César», «sont une nouvelle étape dans l’escalade de l’agression contre la Syrie.» «Le boycott de Washington ouvre une nouvelle étape de la guerre psychologique contre la Syrie, il vise à soutenir les terroristes, dont les Etats-Unis ne peuvent se passer», a souligné le chef de l’État syrien. «La réponse pratique au boycott devrait être l’augmentation de la production industrielle et agricole, les investissements dans les petites entreprises et la poursuite de la lutte contre la corruption», a déclaré Assad.

5.Irak

Un convoi de civils transportant des livraisons pour les forces de la coalition internationale a explosé au sud de Bagdad, rapporte le Shafaq News, citant des sources au sein des forces de sécurité irakiennes. Et de poursuivre qu’un engin explosif improvisé a explosé sur une autoroute dans la région de Batha, dans la province de Dhi Qar. La cible de l’attaque était un convoi de ravitaillement, composé de plusieurs camions d’entreprises privées qui avaient été contractés par les forces de la coalition. Personne n’a été blessé mais le véhicule transportant du matériel militaire des troupes américaines a été endommagé.

Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Ваш комментарий будет первым

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется

Читайте также:

Proteste in Syrien gegen türkische Präsenz Александра Донцова 1. Syrien Syrische Medien berichteten, dass in mehreren Provinzen Syriens Proteste gegen die türkische Militärpräsenz im Land stattgefunden hätten. Einwohner der Provinz Idlib versammelten sich an den Beobachtungsposten der […] Proteste in Siria contro la presenza turca Александра Донцова 1. Siria I media siriani hanno riferito che le proteste contro la presenza militare turca nel paese si sono svolte in diverse province della Siria. I residenti della provincia di Idlib si sono riuniti presso i posti di […] Las protestas en Siria contra la presencia turca Александра Донцова 1.Siria Los medios sirios informaron que en varias provincias de Siria, incluso, Idlib, Hama y Alepo se habían realizado las protestas contra la presencia militar turca en el país. Varias decenas de personas participaron en […] Protests in Syria against the Turkish presence Александра Донцова 1 Syria The Syrian mass media reported about protests in several Syrian provinces against the Turkish military presence in Syria. The residents of the Idlib province gathered at the observation posts of the Turkish army with […] Libye. Fayez el-Sarraj démissionne Александра Донцова 1 Libye Le chef du gouvernement d’accord national libyen Fayez el-Sarraj a annoncé sa décision de démissionner. Il a l’intention de transférer ses pouvoirs aux nouveaux organes exécutifs unifiés, qui n’ont […] Libyen. Fayiz as-Sarradsch tritt ab Александра Донцова 1. Libyen Der Chef der Regierung der Nationalen Übereinkunft von Libyen, Fayiz as-Sarradsch, gab die Entscheidung zum Rücktritt bekannt. Sarraj beabsichtigt, seine Befugnisse auf die neue einheitliche Exekutive zu übertragen, […]
Наверх Наверх