Des combattants ukrainiens ont pilonné les alentours de Gorlovka

  
0

À la veille du 23 février, les forces armées de l’Ukraine ont pilonné les alentours de Gorlovka. La localité de Chakhty 6/7 qui se trouve à l’avant-garde depuis 2014, est constamment bombardé par l’Ukraine. Selon les habitants, le combat a débuté près de la localité de Zaïtsevo, quelques heures plus tard les punisseurs ukrainiens ont tiré contre le village Chakhty 6/7, qui a été pilonné avec des mines et différents types de munitions.

 

Dans la nuit du 23 au 24 février, des combattants ukrainiens du 3e bataillon de la 24e brigade mécanisée séparée ont blessé un civil dans la localité de Marinka tirant sur lui d’armes légères. Il a été transmis à ses proches. Le blessé a été ensuite emmenée à l’hôpital de Donetsk avec une blessure abdominale, où il s’est fait opéré. À l’heure actuelle, il est sous contrôle médical, a déclaré le représentant du centre commun de contrôle et de coordination du régime de cessez-le-feu de la RPD.

La patrouille de l’Organisation pour la sécurité et coopération (OSCE) n’a pas été laissée passer par les combattants des Forces armées de l’Ukraine sur la ligne de contact près de la localité de Popasna. La partie ukrainienne l’a fait pour cacher son équipement militaire lourd qui y reste déployé en violation des accords de Minsk, a déclaré le porte-parole de la milice populaire de la RPL, lieutenant-colonel Andreï Marotchko. Auparavant, dans leur rapport, les observateurs de la mission spéciale de l’OSCE ont indiqué que les unités de force de Kiev n’avaient pas autorisé la patrouille de la mission de prendre la route près de Popasna, faisant référence aux ordres de leur chef. «Nous savons de sources fiables qu’un grand nombre d’obusiers remorqués, de mortiers et de chars sont déployés dans la zone de Popasna», a-t-il déclaré.

 

Les observateurs de la mission spéciale de surveillance de l’OSCE et de l’équipe de réparation de la compagnie d’approvisionnement en eau de la République populaire autoproclamée de Lougansk ont été bombardés, a annoncé le service de presse de la mission. «Le matin du 26 février la patrouille de la mission spéciale de surveillance, dont six membres sur deux véhicules blindés, se trouvait à l’ouest de la localité de Zolote-5 (sous contrôle de la RPL). La patrouille a surveillé la situation de sécurité dans la zone pour assurer la possibilité de travaux de réparation sur la conduite d’eau», a fait savoir le service de presse. Il est précisé que les trois membres de la patrouille se trouvaient près des voitures, les autres étant à l’intérieur. Les travaux de réparation ont été effectués par six employés à environ 100 mètres de la position des observateurs. Selon la mission de l’OSCE, les balles ont touché un arbre à 5-10 mètres des observateurs. Après l’incident, les membres de la patrouille et les ouvriers ont quitté la zone de bombardement.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: