Frappes à la roquette contre Stepanakert

  
0

1.
Arménie – Azerbaïdjan

La porte-parole de la Défense arménienne Chuchan Stepanian écrit sur Facebook que la nuit dernière la situation sur la ligne de contact dans la zone du conflit au Haut-Karabakh a été stable et tendue. « La nuit, la situation sur la ligne de contact a été stable et tendue. La situation opérationnelle et tactique n’a pas changé. Sur de différents tronçons du front des hostilités ont continué, il y avait des frappes d’artillerie », — écrit Stepanian. Cependant la Défense azerbaïdjanaise indique que des combats acharnés se sont déroulés la nuit et le matin. « Depuis l’après-midi du 8 octobre et jusqu’au matin du 9 octobre des combats intenses ont été en cours sur tout le front », — dit le message. On note que les forces armées d’Arménie ont subi des dégâts en personnel et en matériel.

2.

Haut-Karabakh
Le porte-parole de la Défense arménienne Artsrun Ovannisian écrit sur Facebook que la capitale de la république non-reconnue du Haut-Karabakh a fait cible d’un tir à la roquette. « On a de nouveau pilonné Stepanakert à la roquette », — informe-t-il. Des explosions se sont fait entendre en banlieue de Stepanakert.

3 Azerbaïdjan – Arménie

Selon la Défense azerbaïdjanaise, les forces armées d’Arménie ont pilonné des localités dans trois raïons autour du Haut-Karabakh. « L’adversaire tire sur le territoire des raïons de Goranboy, Tartar et Agdam », — dit le message. Le ministère souligne que l’armée d’Azerbaïdjan « prend des mesures adéquates ».

4 Russie

Le service de presse du Kremlin informe que le président russe Vladimir Poutine a appelé les parties du conflit au Haut-Karabakh à arrêter les hostilités. Il a également invité les chefs des Diplomaties des deux pays à Moscou pour discuter de l’échage des prisonniers et des corps. « Après une série de conversations téléphoniques avec le président de la république d’Azerbaïdjan Ilham Aliyev et le premier-ministre d’Arménie Nikol Pachinian, le président de la Fédération de Russie appèlle à arrêter les hostilités dans la zone du conflit au Haut-Karabakh pour des raisons humanitaires afin d’échanger des prisonniers et des corps. Les ministres des Affaires étrangères d’Azerbaïdjan et d’Arménie sont invités à Moscou ce 9 octobre pour des consultations là-dessus avec la médiation du chef de la Diplomatie russe », — dit le message du service de presse.

5 Kirghizie

Le service de presse du Comité de sécurité nationale de la Kirghizie a appelé les citoyens du pays à se réunir pour stabiliser la situation sociale et politique dans le pays. L’institution a également appelé les forces politiques « à venir à la table de négociations et parvenir à un consensus afin d’établir au plus vite les instituts légitimes du pouvoir ». Plus tôt, le président de Kirghizie Sooronbay Jeenbekov avait appelé les forces politiques à ne pas diviser la société. Il avait déclaré être prêt à quitter le poste du chef d’Etat « une fois que tous les chefs légitimes des institutions exécutives seraient approuvés et le pays entrerait sur la voie de légitimité ».

6 Kirghizie

D’après le service de presse du président kirghiz, le chef d’Etat Sooronbay Jeenbekov a signé une ordonnance sur la mise en œuvre à Bichkek de l’état d’urgence de 20h du 9 octobre. « Introduire l’état d’urgence sur le territoire de la ville de Bichkek de la république kirghize pour la période de 20h 9 octobre 2020 à 8h 21 octobre 2020 », — dit le message. Le vice-chef de l’Intérieur du pays Almazbek Orozaliev a été désigné le commandant de la capitale. Des troupes seront envoyées dans la capitale pour assurer l’ordre public et prévenir des affrontements armés.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: