Haut-Karabakh. Des accusations mutuelles des parties au conflit

  
0

1. Azerbaïdjan

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a fait savoir que le cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh n’était pas respecté. «Dans la journée du 27 octobre et dans la nuit du 28 octobre, des unités des forces armées arméniennes, ne respectant pas le cessez-le-feu humanitaire, ont tiré sur les positions de l’armée azerbaïdjanaise dans différentes directions du front et des colonies proches de la zone de front à l’aide de différents types d’armes», indique le communiqué publié sur le site du ministère azerbaïdjanais de la Défense. Il est rapporté que «les opérations de combat se sont poursuivies principalement dans les régions du front d’Aghdera, Khojavend, Fizuli, Zangilan et Qubadli». Le ministère a souligné que les tentatives d’attaquer les positions azerbaïdjanaises avaient été supprimées.

2. Haut-Karabakh

Le Centre d’information arménien unifié du Cabinet des ministres du pays a déclaré que des combats se poursuivaient mercredi matin au Haut-Karabakh. «Dans la nuit, la situation dans la zone de conflit entre l’Artsakh et l’Azerbaïdjan est restée relativement stable et tendue. Dans la soirée, l’ennemi a continué de tirer sur des colonies pacifiques, en particulier la ville de Martuni et les villages de la région d’Askeran. Actuellement, des batailles locales se poursuivent dans certaines régions. Les unités de l’armée de défense continuent leurs opérations pour détruire les groupes de sabotage ennemis», indique le communiqué.

3. Haut-Karabakh

Le Centre d’information arménien unifié du Cabinet des ministres du pays a fait état du bombardement de la ville de Chouchi dans le Haut-Karabakh par un lance-roquette multiple Smerch des forces armées azerbaïdjanaises. Le Service d’État pour les situations d’urgence de la République non reconnue du Haut-Karabakh a indiqué qu’à la suite des bombardements, des civils avaient été tués et blessés. Il a également été signalé que les forces armées azerbaïdjanaises avaient attaqué Stepanakert à partir du système de lance-roquettes multiples Smerch. Un raid aérien a été annoncé dans la ville. À son tour, le ministère aerbaïdjanais de la Défense a démenti les informations sur le bombardement des villes de Chuochi et Stepanakert par les forces armées azerbaïdjanaises. Et d’ajouter que l’Azerbaïdjan observait le cessez-le-feu humanitaire. «Nous déclarons une fois de plus que l’armée azerbaïdjanaise ne pilonne jamais la population civile», indique par ailleurs le communiqué de la partie azerbaïdjanaise.

4. Azerbaïdjan

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a déclaré que les forces armées arméniennes, violant gravement le cessez-le-feu humanitaire, ont tiré sur la ville de Barda depuis un lance-roquette multiple Smerch. L’attaque a fait des morts et des blessés, ainsi que des dégâts aux infrastructures civiles. Le ministère arménien de la Défense a nié cette déclaration des autorités azerbaïdjanaises en la qualifiant de «sans fondement et fausse».

5. Turquie

Lors d’un discours devant le parlement, diffusé par la chaîne NTV, Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la Turquie était prête à prendre des «mesures de représailles légales» si la menace terroriste à ses frontières de la Syrie persiste. Erdogan a indiqué que les menaces contre la Turquie le long de toute la frontière syrienne ne diminuaient pas: «Si tous les terroristes ne sont pas évincés de la frontière, permettez-moi de vous le rappeler, ce sera la raison de nos actions de représailles légitimes». Et de poursuivre que «personne ne peut nier que notre persistance à Idlib, les opérations Bouclier de l’Euphrate, Branche d’Olivier, Source de paix ont assuré la sécurité. Nous pouvons passer à des actions concrètes à tout moment», a tranché le Président turc.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: