Haut-Karabakh. L’introduction des soldats de la paix

  
0

1.Haut-Karabakh

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a annoncé les tirs d’artillerie arméniens sur des colonies dans les régions de Terter, Agdam et Agjabedi en Azerbaïdjan, qui sont situées non loin de la zone de combat du Haut-Karabakh. «Le 30 octobre à 07h35 (heure locale), les colonies des régions de Goranboy, Terter et Agjabedi en Azerbaïdjan ont été soumises aux tirs d’artillerie. Des mesures adéquates ont été prises par l’armée», a déclaré le service de presse du ministère azerbaïdjanais.

2.Haut-Karabakh

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a fait état de tentatives d’attaque contre les forces armées arméniennes dans plusieurs directions du front. «Dans la journée du 29 octobre et dans la nuit du 30 octobre, des unités des forces armées arméniennes ont tiré sur les positions de l’armée azerbaïdjanaise et des colonies dans différentes directions du front à partir de divers types d’armes. Les opérations de combat se sont poursuivies principalement dans les régions d’Agderin, Khojavend et Qubadli. Les tentatives de l’ennemi d’attaquer ont été résolument réprimées», indique le communiqué du ministère azerbaïdjanais de la Défense. Et de souligner que «les contre-mesures prises contre les forces armées arméniennes dans différentes directions du front ont provoqué des morts et des blessés parmi le personnel ennemi». Il est rapporté qu’«un grand nombre de militaires, deux avions d’attaque Su-25, trois chars T-72, un véhicule de combat d’infanterie, trois lance-roquettes, dont deux Smerch et un Grad, ainsi que dix différents types de canons, deux obusiers automoteurs, un canon automoteur Gvozdika, un système de missiles de défense aérienne Osa et quatre véhicules ennemis ont été détruits ou mis hors service». «Actuellement, nos troupes contrôlent la situation opérationnelle», précise le ministère azerbaïdjanais de la Défense.

3.Haut-Karabakh

La porte-parole du ministère arménien de la Défense, Shushan Stepanyan, a déclaré sur sa page Facebook que vendredi soir, les forces armées azerbaïdjanaises ont tenté de mener une offensive dans les directions sud-est et nord. Les attaques ont été arrêtées par les forces de l’Armée de défense de la République non reconnue du Haut-Karabakh. Pendant la nuit, elles ont continué à mener des opérations dans les zones où se trouvaient des groupes ennemis, ce qui a entraîné la destruction d’un grand nombre de leurs munitions et de main-d’œuvre», indique le message de Mme Stepanyan.

4.Haut-Karabakh

Le représentant officiel du ministère arménien de la Défense, Artsrun Hovhannisyan, a déclaré que, par rapport aux jours précédents, l’intensité des hostilités au Haut-Karabakh a augmenté dans la direction sud, notamment au nord de la rivière Araxe. «Cependant, les opérations militaires ne sont pas menées sur toute la longueur du front et elles sont incomparables avec les affrontements des 15 à 20 premiers jours de la guerre. Pour le moment, les actions se poursuivent désormais autour de quelques hauteurs», a précisé M.Hovhannisyan, dont les paroles ont été diffusées sur la chaîne Telegram du centre d’information officiel du Haut-Karabakh.

5.Arménie

Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a déclaré dans une interview au Daily Telegraph que le déploiement de soldats de la paix russes pourrait devenir une «solution optimale» au conflit du Haut-Karabakh. «Mais le problème est que le déploiement des forces de maintien de la paix de la Fédération de Russie dans la zone de conflit doit être approuvé par toutes les parties au conflit», a tenu à souligner M.Pachinian. Le Premier ministre a également déclaré que l’Europe devrait faire plus d’efforts pour amener la Turquie à mettre fin à son soutien à l’Azerbaïdjan.

6.L’Europe

À la suite des résultats du sommet de l’UE, qui s’est tenu jeudi sous la forme d’une vidéoconférence, le président du Conseil européen, Charles Michel a déclaré qu’au cours de la réunion, les dirigeants de l’UE avaient condamné les actions de la Turquie en Méditerranée orientale et la rhétorique agressive d’Ankara envers les pays de l’UE. «La Turquie n’a pas encore choisi une voie positive dans ses relations avec l’UE. Nous condamnons les dernières actions unilatérales de la Turquie en Méditerranée orientale, les provocations et la rhétorique agressive, ce qui est absolument inacceptable», a déclaré M.Michel. Il a également fait savoir que les dirigeants de l’UE discuteront d’autres actions à l’égard de la Turquie lors d’un sommet prévu en décembre.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: