Haut-Karabakh. Une offensive

  
0

1.Haut-Karabakh

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a fait état d’un bombardement de colonies dans différentes directions du front par les forces armées arméniennes. «Dans la journée de lundi et dans la nuit du 2 au 3 novembre, des unités des forces armées arméniennes ont tiré à l’aide de diverses armes légères, canons et mortiers sur les positions des unités de l’armée azerbaïdjanaise et des colonies situées dans différentes directions du front», indique le ministère azerbaïdjanais. Les combats se sont notamment poursuivis principalement dans les directions d’Agferin, de Khojavend, de Zangilan et de Qubadli près de la zone de combat au Haut-Karabakh. Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a également déclaré que «l’ennemi, ayant subi des pertes en effectifs et en équipements militaires dans divers secteurs du front, a été contraint de battre en retraite». «Pendant la journée… un grand nombre de militaires, 4 lance-roquettes BM-21 Grad, neuf véhicules antiaériens 2K12 KUB, 9 types d’armes différentes et 2 camions avec des munitions ennemies ont été détruits ou mis hors d’état de service. Actuellement, nos troupes contrôlent la situation opérationnelle», a par ailleurs fait savoir le ministère azerbaïdjanais de la Défense.

2.Haut-Karabakh

Le Centre d’information arménien unifié du Cabinet des ministres du pays a fait état du bombardement par les forces armées azerbaïdjanaises des villes de Chouchi et Martuni mardi matin à l’aide de systèmes de lance roquettes multiples Smerch. «Dans la nuit du 3 novembre, la situation était relativement calme dans les colonies pacifiques. Cependant, le matin, l’ennemi a commencé à tirer sur Martuni et Chouchi depuis les lance-roquettes Smerch. Selon les données préliminaires, l’attaque n’a pas fait de victimes», indique le message.

3.Azerbaïdjan

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a indiqué que les informations sur le bombardement des villes de Chouchi et Martuni au Karabakh par l’armée azerbaïdjanaise ne correspondaient pas à la réalité. «Nous déclarons une fois de plus que l’armée azerbaïdjanaise ne tire pas sur la population civile et les infrastructures non militaires», a tenu à préciser le ministère azerbaïdjanais de la Défense dans un communiqué. Auparavant, les autorités de la République non reconnue du Haut-Karabakh avaient annoncé le bombardement des forces armées azerbaïdjanaises des villes de Martuni et Chouchi depuis les lance-roquettes Smerch. Dans le même temps, Bakou a également déclaré que les informations selon lesquelles «dans le secteur sud du front, des unités de l’armée azerbaïdjanaise avaient été renvoyées à leurs positions d’origine, [étaient] totalement fausses». «Dans tous les secteurs du front, l’armée azerbaïdjanaise a une supériorité tactique et de feu complète sur l’ennemi. Ce dernier est délibérément et méthodiquement évincé de ses positions», a précisé le ministère azerbaïdjanais de la Défense.

4.Haut-Karabakh

L’armée de défense de la république non reconnue du Haut-Karabakh a rapporté sur Facebook que mardi matin, les forces armées azerbaïdjanaises avaient tenté une attaque sur les directions sud et nord de la ligne de contact au Haut-Karabakh. Cependant, les unités de l’armée de défense du Haut-Karabakh les ont arrêtées en frappant l’équipement et en infligeant des dommages à la main-d’œuvre ennemie». Actuellement, l’ennemi continue d’essayer de saisir l’avantage tactique. L’Armée de défense contrôle la situation opérationnelle et tactique», indique le message.

5.Haut-Karabakh

Le Service d’État pour les situations d’urgence de la République non reconnue du Haut-Karabakh a accusé via une publication sur Facebook les forces armées azerbaïdjanaises d’utiliser des armes à sous-munitions incendiaires. «L’étude a montré que cette arme à fragmentation incendiaire mesure environ 40 centimètres de long. L’utilisation de ces armes contre des civils est interdite par les conventions de Genève et internationales», indique le message sur Facebook. Selon le ministère en question, des munitions similaires sont utilisées pour incendier des territoires.

6.Afghanistan

Une voiture piégée a explosé dans la province afghane de Kunduz près du camp des troupes frontalières afghanes, a rapporté l’agence de presse Xinhua en citant une source. Après l’explosion, une fusillade a éclaté entre des radicaux et des militaires. Le ministère afghan de la Défense a confirmé l’attaque et a fait état de l’élimination d’un kamikaze. L’attaque de la base militaire a blessé au moins 24 personnes, dont des militaires. 14 militaires et 10 civils ont été hospitalisés.

главное за суткиитоги дняновостисобытия дня
Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Ваш комментарий будет первым

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется

Читайте также:

The US withdrawal from the Open Skies Treaty Александра Донцова 1 Nagorno-Karabakh The head of the engineering service of the Russian peacekeepers in Nagorno-Karabakh, Lieutenant-Colonel Pavel Pautov, stated that the Russian sappers had begun to demine the area in Nagorno-Karabakh, inside […] Ritiro degli Stati Uniti dal Trattato sui cieli aperti Александра Донцова 1. Nagorno-Karabakh Il capo del servizio di ingegneria del contingente militare russo, il tenente colonnello Pavel Pautov, ha detto che gli zappatori delle forze armate russe avevano iniziato lo sminamento umanitario del […] La retirada de los EE.UU. del Tratado de Cielos Abiertos Александра Донцова 1.Nagorno-Karabaj. Pavel Pautov, el jefe de Servicios de Ingeniería del contingente militar ruso, informó que los zapadores de la Fuerza Armada rusa habían comenzado la remoción de minas humanitaria de la región en […] Manifestations en Allemagne Александра Донцова L’un après l’autre, les pays européens introduisent la quarantaine suite à la deuxième vague de la pandémie du coronavirus. Le retour à des restrictions rigoureuses suscite le mécontentement profond par des raisons […] Proteste in Deutschland Александра Донцова Nacheinander werden europäische Länder im Zusammenhang mit der zweiten Welle der Coronavirus-Pandemie unter Quarantäne gestellt. Die Rückkehr zu strengen Beschränkungen führt aus wirtschaftlichen und sozialen Gründen zu […] Proteste in Germania Александра Донцова Uno dopo l’altro, i paesi europei vengono messi in quarantena in connessione con la seconda ondata della pandemia di coronavirus. Il ritorno a rigide restrizioni sta provocando un profondo risentimento tra la […]
Наверх Наверх