Juan Guaido appelle l’Union européenne à introduire les sanctions contre Maduro

  
0

La Cour suprême du Venezuela a interdit au leader de l’opposition, Juan Guaido, de quitter le pays, rapporte Interfax. Le tribunal a également bloqué ses comptes et interdit toute transaction avec la propriété de Guaido. Pour rappel, la semaine dernière, lors d’une manifestation contre le gouvernement, Juan Guaido s’est déclaré président par intérim. Les États-Unis et un certain nombre de leurs alliés ont reconnu le chef de l’opposition comme le chef légitime du Venezuela. Dans ce contexte, un groupe de militaires qui avaient précédemment quitté l’armée vénézuélienne, se sont adressés, via la chaîne de télévision CNN, aux autorités américaines et leur ont demandé de leur fournir des armes et du matériel pour lutter contre les autorités actuelles du pays. Tous les déserteurs, comme l’indique la chaîne, vivent actuellement en dehors de leur pays.

Le chef de la majorité au Sénat américain, Mitch McConnell, envisage d’apporter un amendement au projet de loi sur le Moyen-Orient, visé contre le «retrait précipité» des troupes de la Syrie, rapporte Interfax citant la CNN. «L’amendement reconnaît le danger d’une sortie précipitée de tout conflit et insiste sur la nécessité d’une participation diplomatique et de solutions politiques aux conflits autochtones en Syrie et en Afghanistan», a déclaré M.McConnell. Il a ajouté que son amendement «reconnaissait un fait évident» qu’Al-Qaida, Daech [les organisations terroristes interdites en Russie, ndlr] et leurs affiliés «représentent encore une menace sérieuse» pour les États-Unis. «Mon amendement appelle également à un soutien continu de la part de l’armée américaine et de nos partenaires jusqu’à ce qu’on créé les conditions pour la défaite durable des terroristes», a déclaré le sénateur. Le sénateur John Kennedy a à son tour proposé un amendement qui permettrait à Trump d’utiliser l’armée américaine pour protéger les Kurdes en Syrie.

Le département d’Etat américain a approuvé la vente au Japon de deux ensembles du système de défense antimissile Aegis de plus de 2 milliards de dollars, rapporte RIA Novosti, citant une déclaration de l’Agence de défense et de sécurité du Pentagone. «La vente proposée dotera le gouvernement japonais de capacités étendues contre les menaces de plus en plus complexes de missiles balistiques et créera une défense renforcée à plusieurs niveaux de son territoire. Le Japon, qui possède déjà Aegis, n’aura aucune difficulté à adopter ce système dans ses forces armées», a indiqué l’agence. Il est noté que de cette manière, les États-Unis augmenteront la sécurité d’un allié, qui est le principal garant de la stabilité politique dans la région Asie Pacifique, ce qui est «vital» pour les intérêts nationaux des États-Unis, a souligné l’agence.

Le leader de l’opposition vénézuélienne Juan Guaido a appelé l’Union Européenne et l’Allemagne à imposer des sanctions contre le gouvernement du Président Nicolas Maduro à l’instar des États-Unis. Il l’a déclaré dans un entretien accordé au journal Bild, paru mercredi. «Nous avons besoin de nouvelles sanctions de la part de l’UE», a déclaré Guaido. «Nous sommes déjà reconnaissants à l’Allemagne et à l’Europe de soutenir les activistes qui ont été forcés de fuir. Nous espérons que l’UE ne menace pas seulement par un ultimatum à Maduro et prendra des mesures plus tard», a-t-il rajouté.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: