Les combats continuent au Haut-Karabakh

  
0

1 Arménie

Le centre d’information auprès du cabinet des ministres de l’Arménie informe que les hostilités d’envergure continuent sur le tronçon d’Hadrout. « Les hostilités d’envergure continuent sur le tronçon d’Hadrout. Ayant concentré la plupart des forces dans cette direction, l’adversaire tente de prendre la ville », — dit le message. Le porte-parole de la Défense arménienne Artsrun Ovannisian écrit sur Facebook que l’armée de défense de la république non-reconnue du Haut-Karabakh a tout le contrôle sur la situation. « Le long de toute la ligne de contact on étouffe bien des attaques des unités azerbaïdjanaises qui violent le cessez-le-feu. Dans le secteur d’Hadrout on réalise une opération afin de détruire un groupe de reconnaissance et de diversion », — dit le message.

2 Azerbaïdjan

Le président d’Azerbaïdjan Ilham Aliyev a communiqué à la chaîne turque Haber Global que les arrangements sur le Haut-Karabakh convenus à Moscou étaient dans l’intérêt de l’Azerbaîdjan. Selon Aliyev, « il y a toutes les possibilités de passer de l’étape militaire à celle politique et diplomatique du règlement ». Le président a souligné que « la Turquie devraient forcément jouer un rôle actif dans le règlement politique ». Aliyev a également informé de la prise d’un nombre de localités au Karabakh par l’armée azerbaïdjanaise. « On a tout le contrôle sur plusieurs localités, mais on n’y est pas encore entré, car du point de vue militaire il n’y en a pas besoin. Mais on va le déclarer après un moment », — a dit le président.

3 Arménie

Le conseiller principal du premier-ministre arménien Nikol Pachinian, l’ex-ministre de la Défense d’Arménie, le lieutenant général Vagarshak Harutiunian a déclaré que, sous la pression de la Turquie, les autorités azerbaïdjanaises faisaient échouer la mission de médiation de la Russie sur le Haut-Karabakh. « Maintenant des combats acharnés ont lieu à Artsakh, malgré le fait qu’avec la médiation russe un accord a été adopté sur le cessez-le-feu à des fins humanitaires. C’est-à-dire qu’Ankara exerce vivement la pression sur les autorités azerbaïdjanaises, et celles-ci font échouer la mission russe de médiation afin de renforcer le rôle de la Turquie dans le règlement du conflit », — informe le conseiller.

4 Russie

Lors de la conférence de presse conjointe avec le ministre arménien des Affaires étrangères Zohrab Mnatsakanian, le chef de la Diplomatie russe Sergueï Lavrov a estimé qu’on ne pouvait pas retarder les négociations entre les parties du conflit au Haut-Karabakh. « Nous comprenons qu’on a besoin du processus, mais nous considérons incorrecte de retarder le processus politique de négociations », — a dit Lavrov. Le chef de la Diplomatie russe a souligné que la Russie ésperait que les accords sur le Haut-Karabakh convenus par les chefs des Diplomaties de Russie, d’Azerbaïdjan et d’Arménie seraient stictement respectés par les deux parties.

5 Azerbaïdjan

Le chef du service de presse de la Défense azerbaïdjanaise Vagif Dergahli a démenti les messages diffusés par la partie arménienne sur un avion azerbaïdjanais Su-25 descendu au Haut-Karabakh. « L’aviation militaire d’Azerbaïdjan n’est pas employée, et nous respectons entièrement les conditions de la trêve humanitaire », — a déclaré Dergahli. Plus tôt, la porte-parole de la Défense arménienne Chuchan Stepanien avait écrit sur Facebook que la défense antiaérienne de l’armée d’Artsakh avait détruit un Su-25 azerbaïdjanais dans la direction nord-est de la ligne de contact.

6 Kirghizie

Le service de presse du président kirghiz informe que Sooronbay Jeenbekov a pour la deuxième fois annoncé l’état d’urgence à Bichkek. « Le président de la république de Kirghizie a signé une ordonnance réintroduisant le régime d’état d’urgence sur le territoire de la ville de Bichkek », — dit le message. La décision a été prise suite au fait que le parlement « n’avait pas examiné l’état d’urgence introduit sur le territoire de la capitale ». La première ordonnance sur l’état d’urgence dans la capitale de la république n’avait pas été approuvée par le parlement.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: