Syrie. Les bombardements de Turquie

  
0

1.Syrie — Turquie

Samedi, l’armée turque a pilonné des villages frontaliers près de la ville de Tell Abyad dans le nord du gouvernorat de Raqqa, selon le journal syrien Al Watan. Les attaques ont fait des dégâts aux immeubles d’habitation civils dans les villages de Kazaali, Krunful et Bir-Arab. Aucune information sur les victimes n’a encore été rapportée. Selon le journal, des affrontements antérieurs ont éclaté entre les troupes turques et l’opposition armée syrienne, d’une part, et les unités kurdes qui font partie de la coalition des Forces démocratiques syriennes, d’autre part, dans la région de Tell Abyad. Une fusillade a également eu lieu entre les troupes turques et des unités des Forces démocratiques syriennes dans le nord du gouvernorat voisin de Hassaké, à la suite de laquelle des civils de Derbasia et d’Amuda se sont déplacés dans la ville de Kamyshli. Selon le journal Al Watan, les combattants des formations pro-turques ont pris samedi en otage six habitants du village d’Abu Rasein et les ont emmenés vers une direction inconnue.

2. Syrie — Russie

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov est arrivé à Damas. Il a rencontré son homologue syrien, Walid al-Mouallem, ainsi que le Président syrien Bachar al-Assad. La réunion s’est tenue à huis clos pour la presse. Il s’agit de la première visite de M.Lavrov en Syrie depuis février 2012. Auparavant, les médias syriens avaient rapporté qu’une délégation du gouvernement russe dirigée par le vice-Premier ministre Yuri Borisov était arrivée à Damas. La délégation comprend également le représentant spécial du Président russe pour l’Afrique et le Moyen-Orient, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhail Bogdanov.

3. Syrie-Russie

Lors d’une conférence de presse à l’issue de sa visite à Damas, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que les foyers de terroristes qui restent encore en Syrie sont en cours de liquidation et seront complètement éliminés. «Le point caractéristique de la phase actuelle c’est que la Syrie, y compris avec le soutien russe, a résisté à la lutte contre le terrorisme international et aux forces qui élaboraient le projet de détruire l’État syrien», a déclaré M.Lavrov. Lors d’une réunion avec Bachar al-Assad, les parties «ont déclaré qu’un calme relatif s’était établi en Syrie et que nous devions travailler pour consolider cette tendance».

4. Syrie — Russie -Turquie

À l’issue de sa visite à Damas, Sergueï Lavrov a déclaré que Moscou pensait qu’il y avait des raisons de croire que le travail avec Ankara pour délimiter les terroristes de l’opposition dans la zone de désescalade d’Idlib serait achevé. «Le domaine d’application le plus important des efforts russo-turcs est la zone de désescalade d’Idlib, selon laquelle il existe des accords extrêmement clairs et concrets, la répartition des responsabilités prévoyant la délimitation de l’opposition normale et sensée et des terroristes, la libération de l’autoroute M-4 et la création d’un corridor de sécurité autour de cette route. Tout cela, bien que lentement mais sûrement, est mis en œuvre. Il y a toutes les raisons de croire que nous terminerons ce travail», a précisé Lavrov.

5. Syrie

Lors d’une conférence de presse conjointe à la suite de discussions avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et le vice-premier ministre russe Yuri Borisov, le vice-premier ministre syrien Walid al-Mouallem a déclaré que la Russie et la Syrie ont convenu de continuer à mettre en œuvre des projets dans le domaine de l’économie. M. al-Mouallem a souligné que les négociations avec la délégation russe étaient très constructives et productives. Yuri Borisov a fait savoir qu’en décembre, la Russie et la Syrie pourraient signer une nouvelle version de l’accord de coopération commerciale, économique, scientifique, technique et culturelle.

6. Irak

Dimanche soir, l’aéroport international de Bagdad a été la cible de tirs de roquettes, a relaté le portail d’informations Shafaq News, citant des sources des forces de sécurité irakiennes. Trois roquettes auraient été tirées sur l’aéroport depuis la zone d’Abou Ghraib. L’une des roquettes est tombée sur un parking de la zone civile de l’aéroport, endommageant quatre voitures. Il n’y a aucune information sur les victimes. Il est à noter qu’une cible possible de l’attaque était l’aérodrome militaire situé sur le territoire de l’aéroport, où sont basées les troupes américaines et irakiennes.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: