Une échange de prisonniers dans le Donbass

  
0

1.

La République populaire de Lougansk et Kiev ont terminé la première échange de prisonniers dans le Donbass de l’année selon la formule « 11 contre 4 ». La première échange de prisonniers de l’année entre Kiev et la RPD a également eu lieu. Kiev a transféré à Donetsk 10 personnes détenues, et Donetsk en a trasféré 9.

2.

Spartak, le village situé en banlieue de Donetsk, près de l’aéroport de Donetsk. Cette semaine les habitants locaux indique l’intensification des tirs et l’augmentation du calibre des munitions des forces armées de l’Ukraine.

3.

Ce 13 avril sur le site de la Mission spéciale d’observation de l’OSCE un rapport opérationnel a été publié qui informait d’un tir contre la gare de la localité de Iassinovataïa alors que des patrouilles de la Mission surveillaient la sécurité du fonctionnement de la Station de filtrage de Donetsk. D’après le rapport, le tir serait venu du sud – du territoire contrôlé par la Milice populaire de la RPD. Pour enquêter sur cette violation de la trêve, un groupe opérationnel de la représentance de la RPD au Centre conjoint de contrôle et de coordination a visité le lieu de l’incident en fixant toutes les détails du tir pour les analyser ultérieurement. Une procédure a été engagée au terme de la fixation, ce qui a permi d’établir la direction du feu et les armes employées.

4.

Ce 14 avril, à environ 8 heures du matin, des formations armées ukrainiennes ont ouvert le feu de BMP-2 contre le secteur d’habitation du village de Staromikhaïlovka. 13 maisons ont été endommagées suite au tir.

5.

Cette semaine les forces armées de l’Ukraine ont pour une nouvelle fois entravé le travail des drones de la Mission spéciale d’observation de l’OSCE dans la zone de Troïtski via des moyens de la lutte radioélectronique, informe le service de presse de la Milice populaire de la RPL. On note que ces faits sont confirmés par la Mission de l’OSCE.

6.

L’administration ukrainienne est incapable à décider sur de nouveaux tronçons de séparation de forces dans le Donbass. Une telle opinion a exprimé cette semaine le député du Conseil populaire de la RPD Oleg Onopko. Rappelons que ce 11 avril le président de l’Ukraine Volodymyr Zelensky avait visité des positions de front de l’armée ukrainienne près du tronçon de séparation de forces « Petrovskoe – Bogdanovka ». Au cours de la visite il avait informé d’un travail sur la coordination de nouveaux tronçons de séparation dans le Donbass. « Zelensky peut annoncer la séparation tant de fois qu’il veut. Mais tant que Kiev ne fait pas ses radicaux obéir aux ordres, ces séparations ne seront que les déclarations populistes », — a noté Onopko. Il a ajouté que c’était la délégation ukrainienne qui ignorait toutes les propositions des Républiques sur la séparation lors des négociations à Minsk.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: