Actualités du jour, 27 novembre 2018

  
0

Le centre de la communication sociale du Service fédéral russe de la sécurité a déclaré que les bâtiments de guerre ukrainiens avaient fait une intrusion dans les eaux territoriales russes sur l’ordre direct des autorités de Kiev. Deux agents du Service de sécurité d’Ukraine qui se trouvaient à bord des vedettes détenues ont coordonné la provocation, selon Interfax. De plus, la partie russe a déclaré que «les navires militaires ukrainiens avaient effectué une intrusion dans les eaux territoriales russes qui avaient appartenu à la Russie encore avant la réunification avec la Crimée». Le capitaine d’un bâtiment de guerre détenu a affirmé lors de l’interrogatoire que les marins ukrainiens comprenaient bien qu’ils étaient en train d’effectuer une provocation et ignoraient de manière consciente les radio-messages envoyés par des gardes-frontières russes.

Le parlement ukrainien a approuvé l’introduction de la loi martiale, annoncée par le décret du Président Porochenko, dans certaines régions ukrainiennes, pour une durée de 30 jours. La loi s’appliquera notamment sur les oblasts de Vinnytsia, de Lougansk, de Nikolaïev, de Soumy, de Kharkov, de Tchernigov, de Donetsk, de Zaporojie et de Kherson, ainsi que sur les eaux intérieures de la mer d’Azov et du détroit de Kertch. Porochenko a tenu à souligner que la loi martiale ne serait appliquée qu’en cas d’une agression terrestre. «Une fois qu’un soldat russe traverse la frontière ukrainienne, je n’attendrai pas une seule seconde pour assurer la sécurité pour le territoire». La loi martiale est entrée en vigueur le 26 novembre.

Le représentant permanent de Russie auprès de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) Alexander Loukachevitch a déclaré que les Forces armées de l’Ukraine préparent dans le Donbass une provocation aux armes chimiques. «Des informations sur la préparation d’une provocation par les Forces armées de l’Ukraine avec recours aux armes chimiques et aux services spéciaux occidentaux sont apparues», a-t-il déclaré cité par RIA Novosti. Il a fait remarquer que les Forces armées de l’Ukraine avaient dépêché vers la ligne de contact un système de missiles Bouk, un système S-300, un camion BM-21 Grad et un lance-roquettes multiple BM-27 Uragan. Et d’ajouter que la partie ukrainienne bloquait le désengagement des forces à Stanytsia Luhanska. Des militaires ukrainiens ont également été dépêchés sur les zones de désengagement dans les localités de Zolote et de Petrovskoe. D’après Loukachevitch, les Forces armées de l’Ukraine ont intensifié le pilonnage des localités.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: