Des exercices communs des forces navales russes et celles syriennes

  
0

1 Syrie-Russie

Dans l’est de la Méditerrannée des exercices communs des forces navales russes et celles syriennes ont commencé. Des navires russes, des avions de la basé aérienne de Hmeimim, aussi bien que des vedettes lance-missiles et des dragueurs syriens vont participer aux manoeuvres. Les exercices se déroulent sur un seul fond opérationnel, on va pratiquer des épisodes tactiques, a rapporté le commandant des exercices contre-amiral Alexandre Iouldachev.

2 ONU

En réponse à la résolution proposée par l’Allemagne, la Belgique et le Koweït sur la livraison de l’aide humanitaire en Syrie, la Russie a présenté au Conseil de sécurité de l’ONU son propre projet de résolution. L’Allemagne, la Belgique et le Koweït proposent de livrer l’aide humanitaire sous le contrôle de l’ONU et sans accord de Damas. Moscou qualifie ce mécanisme de non transparent. La Russie propose de prolonger les livraisons transfrontalières de six mois par deux points de passage. Le document souligne la nécessité « de livrer l’aide à toutes les régions de Syrie qui en ont besoin, surtout à Idlib ». Il contient également l’appel à l’ONU « d’améliorer le contrôle sur l’aide livrée et sa distribution ».

3 Syrie

Dans le cadre d’une visite de travail de deux jours en Syrie, le vice-premier-ministre russe Iouri Borissov s’est rencontré avec le président du pays Bachar el-Assad. Les parties ont discuté du rétablisement du contrôle de Damas sur les régions pétrolières du pays. « La situation en Transeuphratie s’améliore. Je crois que peu à peu les sous-sols de la République arabe syrienne vont appartenir à l’Etat, et la situation se stabilisera », — a dit Borissov après l’entrevue avec le président syrien.

4 Inde

Mardi, le journal The Times of India informe que des étudiants de 36 grandes universités indiennes se sont rassemblés pour protester contre la nouvelle loi sur la nationalité. Dans la plupart des universités les cours sont suspendues. Le nombre total de manifestants dépasse 10 mille personnes. Les étudiants exigent l’annulation des amendements à la loi sur la nationalité qui sont entrés en vigueur à la fin de la semaine dernière en provoquant des retentissements à la société indienne. Les jeunes gens expriment leur solidarité avec les étudiants de l’université musulmane d’Aligarh et de l’université Jamia Millia Islamia de New-Delhi, qui ont été temporairement fermées après que leurs étudiants avaient organisé des protestations suite à lesquelles 60 personnes avaient été blessées.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: