Israël a porté une frappe contre Damas

  
0

Dans la nuit au lundi la défense antiaérienne de Syrie a repoussé une attaque de missiles visant Damas et Homs, relate TASS avec la référence à l’agence SANA. Selon l’agence, les missiles auraient été lancés par des avions militaires israéliens de l’espace aérien du Liban. Suite à l’attaque 4 personnes sont mortes, plus de 20 ont été blessées en camapagne aux alentours de Damas. D’après Reuters, l’Armée de défense d’Israël a refusé de commenter l’incident. Rappelons que les forces aériennes d’Israël frappe de temps en temps contre des objets syriens où, selon elles, stationnent des combattants du Hezbollah et des conseillers militaires iraniens.

Le Conseil des commissaires du Parti conservateur de l’Estonie a déclaré que suite à la décision de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe sur le rétablissement des compétences de la délégation russe le parlement doit discuter de la participation ultérieure au Conseil de l’Europe. « Nous croyons que l’Estonie doit suspendre sa participation à l’organisation qui a perdu son autorité morale. La décision de continuer ou de suspendre le travail au Conseil de l’Europe ne doit pas être prise que par le gouvernement d’Estonie, mais aussi par les députés du parlement », — cite « Interfax » la déclaration du Conseil. Plus tôt, l’Ukraine, la Pologne, la Lettonie, la Lituanie, l’Estonie, la Slovaquie et la Géorgie avaient décidé d’élaborer un projet commun de la résolution de protestation contre le retour de la Russie à l’Assemblée parlementaire.

Une forte explosion a secoué le district diplomatique de Kaboul, près de l’ambassade des Etats-Unis. Selon la chaîne locale TOLO News, 68 personnes ont été blessées suite à l’explosion. L’agence Reuters communique que l’incident a eu lieu dans le district densément peuplé où un bâtiment du ministère de la défense d’Afghanistan est situé aussi bien que de nombreuses missions diplomatiques étrangères. Les témoins disent qu’on a entendu un coup de feu sur le lieu de l’explosion. Le porte-parole de la police de Kaboul Firdous Faramaz a confirmé que l’explosion a bien eu lieu sans préciser les détails.

Au cours d’une frappe contre l’aéroport de Mitiga les forces aériennes de l’Armée nationale libyenne dirigée par Khalifa Haftar ont descendu un drone turc. L’Armée nationale libyenne a déclaré que les experts militaires turcs affiliés aux drones collaborent avec le gouvernement d’union nationale à Tripoli. Le drone a été descendu lorsqu’il « était sur le point de partir pour le bombardement des positions de l’armée libyenne », informe TASS en se référant à la chaîne Al-Arabiya. En outre, l’Armée nationale libyenne a rapporté que « deux Turcs ont été arrêtés à cause du soutien par Ankara des groupes illicites armés ». Les arrêtés « soutenaient des détachements paramilitaires ». Plus tard, le président du parlement libyen Aguila Saleh Issa a déclaré que suite aux menaces de la part de la Turquie la Libye annoncaient la mobilisation totale.

Le mouvement des talibans (interdit en Russie) a revendiqué l’explosion qui s’est produite ce matin à Kaboul, informe « Interfax » en se référant à l’agence afghane Khaama Press. Les terroristes ont fait exploser une voiture-piège près du centre logistique du ministère de la défense d’Afghanistan. Selon le porte-parole des talibans après l’explosion les terroristes ont ouvert le feu sur les militaires. D’après les médecins, l’explosion a fait 1 mort et 65 blessés. Certains médias communiquent que le nombre de victimes peut atteindre de 10 à 34. L’explosion s’est produite à l’heure de pointe de matin non loin du district où sont situé des ambassades étrrangères, y compris celle des Etats-Unis.

Dans le 3e trimestre du 2019 la Pologne et les Etats-Unis signeront un accord de création sur le territoire polonais du Centre américain de préparation militaire, qui sera construit dans le nord du pays, à Drawsko Pomorskie, a déclaré à l’antenne de Polskie Radio le ministre polonais de défense Mariusz Błaszczak. Rappelons que plus tôt, les deux pays avaient convenu de déployer sur le territoire polonais un escadron des drones de reconaissance MQ-9 et d’augmenter le nombre des militaires américains disloqués dans le pays d’un millier. En outre, la Pologne va préparer toute l’infrastructure nécessaire pour le déploiement des militaires et matériels américains et construire un aéroport militaire pour leur transfert.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: