La Chine a retiré les troupes de la frontière indienne

  
0

L’Inde et la Chine ont retiré des troupes des territoires contestés à la frontière, selon la chaîne de télévision NDTV. «Le retrait mutuel […] est très probablement limité par la vallée de la rivière Galwan. Une zone tampon a été créée entre les forces indiennes et chinoises. Nous devrons attendre pour voir si ce désengagement est fiable et réel», a indiqué la source de l’agence. Les parties démantèlent également les structures temporaires construites dans la zone frontalière et s’éloignent de la ligne de contrôle effective qui sépare l’Inde et la Chine. Le retrait des troupes a eu lieu conformément à l’accord intervenu le 30 juin lors de consultations entre les deux parties. Le ministère indien des Affaires étrangères a déclaré que l’Inde et la Chine poursuivraient les consultations au niveau des militaires et diplomates pour assurer un rétablissement complet et durable de la paix et de la tranquillité dans les zones frontalières. Au cours d’une conversation téléphonique entre le conseiller indien à la sécurité nationale Ajit Doval et le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, les parties ont convenu de ne pas violer le statu quo sur la ligne de contrôle réel qui divise les deux pays afin de prévenir les incidents dans la zone frontalière. En outre, dès que possible, achever le processus de retrait des troupes sur la ligne de contact des parties.

Le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes en Syrie, contre-amiral Alexander Schtscherbizki, a déclaré que les terroristes avaient préparé au moins 15 engins explosifs contenant des substances toxiques inconnues afin d’effectuer des provocations dans des localités syriennes. Selon des informations provenant de la population locale, les radicaux du groupe terroriste de Hayat Tahrir al-Cham (interdit en Russie) «prévoient d’effectuer une provocation dans la zone des localités de Sfukhon, Fatterah et Fleifel dans le gouvernorat d’Idlib afin d’accuser les forces gouvernementales d’utiliser des armes chimiques», a déclaré Schtscherbizki. Il a également indiqué que cinq bombardements avaient été effectués par les terroristes du Front al-Nosra (interdit en Russie) dans le gouvernorat d’Idlib, un dans celui de Lattaquié et un autre à Alep.

L’ambassadeur russe adjoint à l’ONU, Dmitry Polyanskiy a déclaré sur Twitter que la Russie avait à nouveau soumis au Conseil de sécurité de l’ONU sa propre version de la résolution sur l’aide humanitaire transfrontalière à la Syrie. Ce projet «permettra l’acheminement de l’aide à la frontière syrienne à Idlib via le poste de contrôle de Bab Al Khawa (à la frontière avec la Turquie) pendant un an». Polyansky a souligné qu’à ce stade, 85% de l’aide venait au district et que le format de livraison de la partie restante pouvait être modifié, car récemment la zone de désescalade avait diminué de 30%. Il est également signalé que l’Allemagne et la Belgique ont soumis au Conseil de sécurité de l’ONU une version mise à jour de leur résolution, à laquelle la Russie et la Chine avaient opposé leur veto plus tôt. Cette résolution propose «d’étendre pour six mois, jusqu’au 10 janvier 2021, l’accès par les points de Bab al Salam et Bab al Khawa. Le document contient également des propositions «sur de nouvelles voies possibles pour acheminer l’aide au nord-est de la Syrie». Ces propositions suggèrent la possibilité de retourner de nouveaux points de contrôle ouverts pour la livraison de l’assistance de l’ONU en contournant Damas.

Washington salue la demande aux autorités syriennes de faire des rapports sur les questions d’armes chimiques, a annoncé le service de presse du département d’État américain. Cette exigence a été adoptée à la 94e session du Conseil exécutif de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques. Ce dernier a accordé à la Syrie 90 jours, au cours desquels elle doit informer le Secrétariat technique de l’OIAC de l’endroit où les armes chimiques utilisées lors des attaques contre El Latamn les 24, 25 et 30 mars ont été développées, pour déclarer toutes les armes chimiques actuellement disponibles et résoudre toutes les questions relatives à la déclaration initiale des stocks et des programmes pour leur production. La décision de l’OIAC a été appuyée par 29 membres du Conseil, neuf se sont abstenus, la Russie, l’Iran et la Chine ont voté contre.

главное за суткиитоги дняновостисобытия дня
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Ваш комментарий будет первым

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется

Читайте также:

Новости на 12:00 14 августа 2020 года Влад Николаев Оппозиция в Белоруссии призывает к продолжению протестов. Так один из лидеров оппозиции не зарегистрированный ЦИК кандидатом в президенты политик Валерий Цепкало призвал в пятницу к продолжению протестных акций. В […] Главное на утро 14 августа 2020 года Влад Николаев Из изолятора временного содержания на улице Окрестина в Минске выпустили задержанных во время массовых акций протеста. Издание tut.by сообщало, что к изолятору временного содержания приезжал заместитель министра внутренних […] Главное на вечер 13 августа 2020 года Влад Николаев В среду вечером в спальных районах Минска возобновились акции протеста. Отмечается, что людей было значительно меньше, чем в предыдущие три дня. В некоторых районах города силовики применяли спецсредства против манифестантов, […] Новости на 16:00 13 августа 2020 года Влад Николаев Задержанных во время акций протеста в Белоруссии начали выпускать из изоляторов временного содержания. Об этом свидетельствуют списки, которые опубликовал правозащитный центр «Весна» в Telegram-канале. Сообщается, […] Новости на 12:00 13 августа 2020 года Влад Николаев В Минске рядом со станциями метро проходят акции солидарности с задержанными в ходе протестов против признания результатов президентских выборов в Белоруссии. Некоторые из участников держат в руках цветы, проезжающие мимо […] Главное на утро 13 августа 2020 года Влад Николаев В среду вечером в спальных районах Минска возобновились акции протеста. Отмечается, что людей было значительно меньше, чем в предыдущие три дня. В некоторых районах города силовики применяли спецсредства против манифестантов, […]
Наверх Наверх