La Grande-Bretagne est en état de guerre

  
0

1 Grande-Bretagne

La Grande-Bretagne est contrainte d’être en permanence en état de guerre à cause des cyberattaques du territoire de la Russie et d’autres pays, a communiqué le chef d’Etat-major des armées, le général Nick Carter. « Le caractère évoluant des hostilités démontre que les limites entre l’état de paix et celui de guerre s’effacent. C’est parce que la compétition entre les grandes puissances et la lutte des idées avec les structures non-gouvernementales nous menacent chaque jour » — le cite TASS. Selon le général, maintenant la principale menace est liée à l’espace d’information et provient du territoire russe et chinois. D’après Daily Telegraph, dans son intervention Carter a promis que la Grande-Bretagne ne laisserait pas des actions de ses adversaires sans réponse. Plus tôt la Russie et la Chine avaient maintes fois rejeté les prétentions sur leur soi-disante implication dans des cyberattaques.

2 Autriche

Ce dimanche, le Parti populaire autrichen conservateur l’a emporté aux eléctions anticipées au Conseil national (chambre basse du parlement). Le succès a permis aux conservateurs d’obtenir la majorité de fraction au parlement, donc son président Sebastian Kurz pourrait former le gouvernement et revenir au poste du chancellier de l’Autriche, informe TASS. Ce mardi le gouvernement de transition avec la chancellière Brigitte Bierlein, en conformité avec la constitution, fera la demande de démission auprès du président Alexander Van der Bellen. Le chef d’Etat chargera le gouvernement de faire ses fonctions jusqu’à la formation du nouveau cabinet. Cependant le président doit donner à Kurz le mandat de négociations sur la formation du nouveau gouvernement.

3 Grèce

Athènes a envoyé ses forces spéciales sur l’île greque de Lesbos, où des immigrés ont organisé une rébellion au centre d’acceuil et d’identification de Moria, relate RIA Novosti en se référant à l’agence Alpha. Ces dernières semaines le flux migratoire du littoral turque s’est intensifié. Plus de 12 mille personnes sont maintenant dans le camp, bien qu’il n’en prévoit plus de 3 milliers. En espérant accélérer le transfert au continent, les immigrés ont incendié un conteneur d’habitation. Les pompiers ont été attaqués par des centaines des immigrés qui ont endommagé deux voitures de pompiers. Sept ou huit conteneurs ont été détruits. Selon l’information préliminaire, une femme et un enfant y sont morts brûlés. Après les immigrés ont attaqué les forces de l’ordre, en essayant de liberer d’autres refugiés mis en détention suite à des violations de la loi. La police a employé le gaz lacrymogène et des grenades étourdissantes. Rappelons que sur fond du contingent concernant les gisement de gaz près du Chypre la Turquie avait renoncé à respecter l’accord avec l’UE, selon lequel Ankara, en échange d’argent et la promesse d’annuler les visas, avait pris l’engagement d’arrêter le flux des refugiés en Europe.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: