La police de Bruxelles a arrêté 400 personnes || Actualités du jour, le 9 décembre

  
0

Les enquêteurs britanniques qui mènent l’«affaire Skripal» croient que la Russie est responsable d’au moins 2 meurtres sur le territoire de la Grande-Bretagne, écrit l’édition The Sunday Times. L’unité antiterroriste de Scotland Yard « a reçu de nouvelles informations qui témoignent d’autre buts possibles de meurtriers russes ». Les enquêteurs ont établi que les agents « arrivaient dans le pays et en partaient environ alors qu’il y a eu des morts étranges ». Il s’agit notamment d’Alexandre Perepelichny et Scot Young. Perepelichny était l’un des principaux témoins dans « l’affaire Magnitski ». Il avait été retrouvé mort en novembre 2013. Au début, sa mort n’avait pas provoqué de suspicions, pourtant en 2015 il s’était trouvé qu’il avait pu être empoisonné par un poison à effet rapide.

Le chef de l’appareil de la Maison-Blanche John Kelly va quitter son poste d’ici la fin de l’année, a déclaré le président américain Donald Trump. On ne sait pas encore qui sera nommé le nouveau chef de cabinet, c’est attendu pour les jours à venir. Trump a appelé Kelly « un bon gars » et l’a remercié du travail en commun. Plus tôt, la chaîne CNN avait réussi à découvrir que John Kelly donnait des déclarations au procureur spécial Robert Muller qui enquête l’affaire de la soi-disante intervention russe dans les présidentielles de 2016.

Des milliers de personnes sont passés par le centre de Belgrade en protestant contre la politique du président serbe Aleksandar Vučić et son gouvernement. La marche a été causée par les voies de fait sur l’homme politique gauche Borislav Stefanović et de ses alliés. Selon les protestataires, l’incident a eu lieu a cause de « l’atmosphère de la violence et l’intimidation », créée par la coalition au pouvoir. L’opposition accuse Vučić de limiter les libertés démocratiques.

Près de 400 personnes ont été arrêtées par la police de Bruxelles au cours de la manifestation des « gilets jaunes ». Au total environ un millier de personnes sont sorties dans les rues de la ville, d’après un représentant officiel de la police de capitale. En répondant brutalement à la manifestation, la police a utilisé du gaz lacrymogène et des canons à eau. Plus tard les manifestants ont déclaré qu’au cours de l’opération de force les policiers leur portaient des coups.

главноеитоги дняновостисобытия дня
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Ваш комментарий будет первым

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется

Читайте также:

Haut-Karabakh. De violents combats Александра Донцова 1.Haut-Karabakh Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a annoncé que les opérations militaires se sont poursuivies dans trois directions dans la zone du conflit du Haut-Karabakh tout au long de lundi et mardi soir. […] Bergkarabach. Schwere Kämpfe Александра Донцова 1. Bergkarabach Das aserbaidschanische Verteidigungsministerium erklärte, dass die Militäroperationen in der Zone des Bergkarabach-Konflikts am Montag und in der Nacht zum Dienstag in drei Richtungen fortgesetzt wurden. […] Nagorno-Karabakh. Combattimenti duri Александра Донцова 1. Nagorno-Karabakh Il ministero della Difesa azero ha riferito che le operazioni militari sono continuate in tre direzioni nella zona del conflitto del Nagorno-Karabakh per tutta la notte di lunedì e martedì. «Durante […] Nagorno-Karabakh. Heavy fighting. Александра Донцова 1 Nagorno-Karabakh The Azerbaijani Defense Ministry reported that the military operations continued in 3 directions in the Nagorno-Karabakh conflict zone from Monday till Tuesday night. «The fighting in Agder-Agdam, […] Nagorno-Karabaj. Combates violentos Александра Донцова 1. Nagorno-Karabaj. El Ministerio de Defensa de Azerbaiyán informó que el lunes y el martes por la noche continuaban las hostilidades en las direcciones Agdere-Agdam, Fizuli-Hadrut-Jebrail y Gubadly-Zangilan, en la zona del […] Nagorno-Karabaj. La violación de la tregua Александра Донцова 1. Azerbaiyán. Ilham Aliyev, el presidente de Azerbaiyán, acusó a Armenia de haber violado la tregua humanitaria temporal, que se había alcanzado el 17 de octubre. El 18 de octubre, los lugares poblados y las posiciones de […]
Наверх Наверх