La Turquie sponsorise des terroristes

  
0

1.Syrie.

Deux radicaux capturés par l’armée syrienne dans les environs d’Alep ont déclaré lors d’interrogatoires que la Turquie et l’Arabie saoudite avaient fourni du personnel au groupe terroriste Front al-Nosra et l’ont financé. Selon l’un des , des combattants pakistanais et afghans se battent désormais aux côtés des extrémistes.

2.Turquie-Syrie

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que l’envoi d’une aide militaire à Idlib visait à renforcer les postes d’observation. À l’heure actuelle, 12 postes d’observation de l’armée turque opèrent dans le gouvernorat syrien d’Idlib. Cavusoglu a également déclaré que la Russie et la Turquie travaillent ensemble pour réduire les tensions dans la région. Selon le diplomate, les processus d’Astana et de Sotchi sur le règlement continuent de fonctionner, mais on y avait porté atteinte.

3. Syrie — Turquie.

En réponse au bombardement de ses militaires à Idlib, la Turquie a «neutralisé» 76 soldats syriens, a fait savoir le ministre turc de la Défense nationale Hulusi Akar. Les frappes ont été portées contre 54 cibles. Fahrettin Altun, chef de la communication de la présidence turque, a déclaré que la Turquie était prête à prendre des mesures contre toute menace contre elle sans hésitation. Ankara a démontré cette position lundi à Idlib. Il a été également signalé que dans le contexte de l’escalade des tensions en Syrie, les ministres turc et russe des affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu et Sergueï Lavrov, ont eu des négociations par voie téléphonique. Les parties ont confirmé la nécessité de respecter les accords pour normaliser la situation dans la région, selon la diplomatie russe. Les négociations ont été lancées par la partie turque.

4.Syrie

Des radicaux ont «attaqué mardi des installations pétrolières et gazières syriennes» dans le gouvernorat syrien de Homs, a rapporté le ministre des Ressources pétrolières et minières de Syrie, Ali Ghanim, auprès de l’agence SANA. Les incendies qui ont éclaté après l’attaque ont été éteints, une évaluation des dégâts matériels est en cours. Aucune victime n’a été signalée.

5.Syrie

L’organisation des Casques blancs, avec le soutien des terroristes de Hayat Tahrir al-Sham (interdit en Russie), «prépare une provocation à l’aide de substances toxiques», selon le message diffusé lundi par le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérants en Syrie après avoir reçu des informations de deux résidents de la zone de désescalade d’Idlib. Toujours selon le Centre russe, le 1er février, un groupe de 15 représentants des Casques blancs est arrivé à ces fins dans le village de Maarret al-Art, situé dans la zone d’Idlib. Le chef des radicaux a déjà l’expérience en tournage des prétendues «attaques chimiques» le 4 avril 2017 dans la ville de Khan Cheikhoun, dans le gouvernorat d’Idlib. Des séquences devraient être publiées sur les réseaux sociaux des Casques blancs afin que les principaux médias occidentaux et arabes les distribuent.

6.Biélorussie-Russie

Lors d’une visite de travail dans une usine, le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, a annoncé une possible rencontre avec son homologue russe, Vladimir Poutine. «Nous aurons probablement une rencontre avec le Président Poutine le 7 février. Un certain moment de vérité est venu. Nous avons été les initiateurs de ces relations, ce n’est pas à nous de les rompre», a-t-il déclaré cité par BelTA. Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, a confirmé la préparation en cours de cette rencontre. Elle devra avoir lieu en Russie.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: