Le gouvernement et les Houthis retirent les troupes d’Al-Hodeïda

  
0

Le sénateur républicain de Floride, Marco Rubio, a menacé l’armée vénézuélienne depuis la ville colombienne de Cucuta, située à la frontière avec la République bolivarienne, rapporte RIA Novosti. Rubio a déclaré qu’une tentative d’empêcher de livrer «l’aide humanitaire» au Venezuela serait «un crime contre l’humanité» et que les militaires vénézuéliens, qui tenteront de l’empêcher, «se cacheront de la justice jusqu’à la fin de leurs vies». Le sénateur a l’intention de coordonner personnellement le fonctionnement de la fourniture de «l’aide humanitaire» au Venezuela. Pour rappel, plutôt, au moins trois avions chargés de certains conteneurs, qui contiendraient une «aide humanitaire» pour le Venezuela, ont été envoyés à Cucuta par les États-Unis. La veille, le portail français Boulevard Voltaire a déclaré qu’une intervention américaine était en cours de préparation sous prétexte d’«une aide humanitaire massive qui sert aussi et surtout à approvisionner les opposants en armes et munitions».

Le Yémen

Des représentants du gouvernement yéménite et des rebelles houthis sont parvenus à un accord sur la première étape du redéploiement mutuel des troupes, à savoir le retrait mutuel des troupes de la ville portuaire d’al-Hodeïda, selon TASS. Les parties ont envisagé la deuxième étape du dégagement des forces. Les entretiens de deux jours ont eu lieu dans la ville d’al-Hodeïda dans le cadre de la réunion du Comité de coordination.

Le Royaume-Uni

Le secrétaire britannique à la Défense, Gavin Williamson, a déclaré que Londres avait l’intention d’augmenter le nombre de ses troupes dans l’Arctique afin de protéger le flanc nord de l’Otan contre les menaces de la Russie, rapporte Interfax, citant The Daily Telegraph. Il a fait remarquer que la Grande-Bretagne et la Norvège avaient lancé un programme de coopération sur dix ans. Dans son cadre, plus de mille militaires britanniques suivront chaque année une formation et des exercices avec leurs collègues norvégiens. Williamson a également déclaré qu’à partir de l’année prochaine, de nouveaux avions anti-sous-marins P-8 Poséidon de l’armée de l’air britannique commenceraient à patrouiller dans l’Arctique pour faire face aux sous-marins russes, ce qui, selon la publication, signifie «retour au niveau de la guerre froide».

La Belgique

Miroslav Lajcak, président de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, ministre slovaque des Affaires étrangères, a déclaré, lors de sa rencontre avec son homologue ukrainien Pavlo Klimkine, que le refus de Kiev d’inviter des observateurs russes à la présidentielle ukrainienne allait à l’encontre des principes et des engagements des pays-membres de l’OSCE. Lajcak a exhorté Kiev à revoir la décision de ne pas autoriser les observateurs russes à participer aux élections présidentielles ukrainiennes. Il a également appelé l’Ukraine, malgré les difficultés rencontrées dans les relations avec la Russie, à respecter les principes qui régissent l’organisation, «contribuant ainsi au processus démocratique et à l’observation des élections».

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!
ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: