Les États-Unis n’on nos octroyé de visas à une délégation russe

  
0

1. ONU

Le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne ont adopté une déclaration commune dans laquelle ils imputent la responsabilité de l’attaque contre les installations pétrolières saoudiennes à l’Iran. Cette déclaration a été faite à la suite de la réunion du chef du gouvernement britannique Boris Johnson, du Président français Emmanuel Macron et de la chancelière allemande Angela Merkel en marge de l’Assemblée générale des Nations unies. «Il est clair pour nous que l’Iran est responsable de cette attaque. Il n’y a aucune autre explication plausible. Nous soutenons les enquêtes en cours pour établir de plus amples détails», indique le communiqué. Les dirigeants des trois pays ont également fait remarquer que, bien que les attaques visaient l’Arabie saoudite, elles concernaient tous les États et augmentaient le risque d’un conflit majeur. En outre, ils ont appelé Téhéran à s’acquitter de ses obligations en vertu du Plan d’action global et commun pour le programme nucléaire iranien. Rappelons que les rebelles houthis yéménites ont revendiqué l’attaque, mais Téhéran est accusé par les États-Unis et l’Arabie saoudite.

2.Les États-Unis — la Pologne

Les Présidents américain et polonais, Donald Trump et Andrzej Duda, ont discuté à New York des moyens de contrer la mise en œuvre du projet Nord Stream 2, selon le communiqué de l’administration américaine, lequel indique que le Nord Stream 2 menace la sécurité énergétique de l’Europe. Auparavant, Trump avait critiqué ce projet à plusieurs reprises, exhorté l’Europe à diversifier ses sources d’approvisionnement en énergie et proposait le gaz naturel liquéfié en provenance des États-Unis comme alternative. Trump et Duda ont également signé la Déclaration commune sur la coopération militaire, confirmant que le nombre de troupes américaines sur le territoire polonais augmentera de 1.000 personnes. Duda estime que la présence des troupes américaines en Pologne est «le meilleur moyen de prévenir de nouveaux conflits militaires».

3.Les États-Unis — le Venezuela

Après une réunion à New York, les ministres des Affaires étrangères des pays du Traité interaméricain d’assistance réciproque, autrement dit Pacte de Rio, ont adopté une résolution sur l’introduction de sanctions économiques contre le Venezuela. Les parties au traité veulent imposer des sanctions aux individus et aux organisations qui, selon les pays du traité, sont associés au «régime de Nicolas Maduro», impliqués dans le blanchiment de capitaux, le trafic de drogue, le terrorisme et «de graves violations des droits de l’homme». Les pays signataires du Pacte de Rio ont l’intention d’engager des «poursuites pénales, des saisies et des extraditions», ainsi que de bloquer les avoirs de ces personnes et organisations. Les pays-signataires de l’accord sont les États-Unis, l’Argentine, le Brésil, la Colombie et plusieurs autres États américains.

4.La Russie — les États-Unis

Les États-Unis n’ont pas octroyé de visas à dix membres de la délégation russe, dont un membre du Conseil de la fédération, Konstantin Kossatchev, pour participer à l’Assemblée générale des Nations unies. «En violation de ses obligations envers la communauté internationale, la partie américaine n’a pas octroyé de visas à un certain nombre de membres de la délégation officielle et à des groupes de personnes accompagnantes qui prévoyaient de se rendre aujourd’hui à New York pour assister à la 74ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies», a déclaré M.Kossatchev. «Il s’agit d’une action scandaleuse sans explication ni excuse», a-t-il souligné. Moscou a jugé de dénuées de sens les explications des États-Unis sur les raisons techniques du refus, ainsi que sur les prétendues violations du délai de dépôt de la demande de visa. Le premier vice-président de la commission des affaires internationales du Conseil de la fédération, Vladimir Dzhabarov, a déclaré que la Russie devait donner la réponse la plus dure à de telles actions de la part de la partie américaine.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Читайте также:

ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: