Les États-Unis utilisent une pandémie contre Assad

  
0

1.Syrie

Les États-Unis utilisent de manière cynique le problème mondial de coronavirus pour discréditer les autorités syriennes et entraînent une campagne de propagande concernant l’incapacité du gouvernement syrien à lutter efficacement contre la propagation de la maladie, indique une déclaration commune des sièges russe et syrienne coordonnant le retour des réfugiés syriens. Le communiqué évoque également la situation humanitaire catastrophique dans le camp d’Al-Roukban, car le contrôle de la situation sanitaire et épidémiologique n’est pas effectué sur les territoires contrôlés par les États-Unis. Ces derniers s’abritent derrière de fausses déclarations «humanitaires», convainquent la communauté mondiale de la nécessité d’expédier d’urgence une aide internationale vers le camp pour nourrir les combattants. La Syrie a pour le moment répertorié 19 cas du Covid-19.

2.Italie

La région italienne du nord du Piémont et le comité de crise pandémique ont envoyé une demande officielle d’assistance d’experts russes. La demande a été expédiée après l’approbation du gouverneur Alberto Cirio, rapporte l’agence TASS en se référant au chef du parti politique les Frères d’Italie. «Nous vous demandons de prendre en considération notre appel à l’envoi de spécialistes arrivés dans le cadre de la mission «From Russia with Love» pour effectuer la désinfection et d’autres activités de lutte contre le coronavirus. Nous connaissons leur travail efficace en Lombardie et l’envoi de matériel médical dans la région des Pouilles, une zone moins touchée par la pandémie que le Piémont», indique le communiqué.

3.Russie — Arabie saoudite

Dans le cadre de la mise en oeuvre du nouvel accord OPEP dans la période comprise entre le mois de mai et la fin de juin, la Russie et l’Arabie saoudite ne devront pas produire plus de 8.5 millions de barils de pétrole par jour, indique le communiqué final des pays de l’alliance suite aux résultats de la dernière réunion, rapporte RIA Novosti. Selon ce communiqué, l’OPEP a accepté de réduire la production de pétrole en trois étapes par rapport au niveau d’octobre 2018.

4.Russie

Lors d’une ligne directe avec les membres d’équipage de la Station spatiale internationale (ISS), Vladimir Poutine a dit envisager de nouveaux pourparlers avec des partenaires étrangers sur les questions pétrolières et la propagation du coronavirus. À titre d’exemple réussi de coopération internationale, il a évoqué l’interaction russo-américaine dans l’industrie spatiale. «Ce n’est qu’hier, que nous avons discuté avec le Président américain de ces problèmes, nous aurons encore des discussions à ce sujet», a déclaré Vladimir Poutine.

5.Chine-États-Unis

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijiang, a déclaré que les autorités du pays avaient vigoureusement protesté contre l’intention des États-Unis de révoquer la licence de China Telecom, une importante société de télécommunications chinoise aux États-Unis. L’entreprise est soupçonnée d’activités qui «menacent la sécurité nationale américaine». «Nous insistons pour que la partie américaine respecte les principes d’une économie de marché et cesse de commettre des erreurs et de politiser les problèmes économiques sous prétexte de protéger sa propre sécurité nationale», a déclaré le diplomate chinois.

6.Corée du Sud — États-Unis — Iran

La Corée du Sud a convenu avec les États-Unis de la fourniture de biens humanitaires à l’Iran et pourrait les reprendre en mai, a rapporté l’agence Yonhap. Et de poursuivre que Séoul a reçu une licence de Washington, qui permettra aux entreprises sud-coréennes d’éviter les sanctions américaines. Il est souligné que les sociétés sud-coréennes devraient vérifier soigneusement leurs contreparties iraniennes afin que les biens qu’elles fournissent, dont les médicaments et les équipements médicaux, soient utilisés conformément à leur destination.

главное за суткиитоги дняновостисобытия дня
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Ваш комментарий будет первым

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется

Читайте также:

Terroristische Provokationen in Idlib Александра Донцова Konteradmiral Alexander Grinkewitsch, stellvertretender Leiter des russischen Zentrums für die Versöhnung der Kriegsparteien in Syrien, gab bekannt, dass Kämpfer der in der Russischen Föderation verbotenen Terroristengruppe […] Provocazioni militanti a Idlib Александра Донцова Il contrammiraglio Alexander Grinkevich, vice capo del Centro russo per la riconciliazione delle parti in conflitto in Siria, ha annunciato che i militanti del gruppo terroristico Hayat Tahrir al-Sham, bandito nella […] Las provocaciones de los rebeldes en Idlib Александра Донцова Alexander Grinkevich, el subjefe del Centro de Reconciliación de las partes en conflicto en Siria ruso, informó que los rebeldes de “Hayat Tahrir al-Sham” (la organización terrorista que que está prohibida en la Federación de […] Terrorist provocations in Idlib Александра Донцова The deputy head of the Russian Center for the Reconciliation of the Warring Parties in Syria, Rear-Admiral Alexander Grinkevich, reported about a preparation of provocations, with the use of poisonous substances, in the south […] Итоги недели 26 сентября 2020 года Влад Николаев Заместитель руководителя российского Центра по примирению враждующих сторон в Сирии контр-адмирал Александр Гринкевич сообщил о подготовке боевиками запрещенной в РФ террористической группировки «Хайат Тахрир […] Crash d’avion dans le nord de l’Iran Александра Донцова 1.Etats-Unis S’exprimant lors du débat politique général de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le chef du gouvernement d’accord national libyen Fayez el-Sarraj a déclaré que les parties au […]
Наверх Наверх