Les réfugies du camp d’Al-Roukban seront évacués en 30 jours

  
0

1.L’Arabie saoudite

Mercredi, le ministère saoudien de la Défense envisage de fournir des preuves de l’implication de l’Iran dans les attaques contre les installations pétrolières saoudiennes, rapporte la chaîne de télévision Al Ihbaria. Les preuves devraient être présentées par un porte-parole du ministère lors d’une conférence de presse. Auparavant, en citant un haut responsable de l’administration américaine, la chaîne de télévision américaine CBS avait annoncé que les États-Unis avaient localisé les lieux exacts en Iran, d’où auraient été portées les frappes à l’aide de plus 20 drones et missiles de croisière. Selon une source de la chaîne de télévision, les sites se trouvent dans le sud de l’Iran, soit dans le nord du golfe Persique.

2.Les États-Unis — le Venezuela

Washington a élargi les listes de sanctions quant au Venezuela, en ajoutant trois personnes et 16 entreprises, selon un communiqué publié sur le site du Département du Trésor américain. Les listes comprennent principalement des sociétés colombiennes, une société italienne -Gruppo Domano S.R.L.-, ainsi que quatre sociétés panaméennes. En outre, le département d’État américain a déclaré que pour contrer la menace des autorités vénézuéliennes, Washington avait initié l’utilisation du Traité interaméricain d’assistance réciproque contre Caracas, déclarant que le régime de Maduro menaçait la sécurité de toute la région. Selon un traité signé par la plupart des pays d’Amérique latine, une attaque contre l’un des pays signataires signifie une attaque contre tous les États participants. Le Venezuela s’est retiré du traité en 2012.

3. Israël

La Commission électorale centrale d’Israël a fait savoir que le taux de participation aux élections législatives du 17 septembre était de 69,4%. Selon les sondages à la sortie des urnes, l’élection n’a révélé aucun vainqueur. Les principaux concurrents, le parti du Likoud de Benjamin Netanyahu et le bloc centriste Kahol-Lavan, reçoivent à peu près le même nombre de sièges. Aucun des partis ne peut toutefois pas former une coalition gouvernementale stable contrôlant au moins 61 des 120 sièges d’un parlement monocaméral sans la participation du parti des Israéliens russophones «Israël notre maison» de l’ancien ministre de la Défense de l’État hébreu, Avigdor Lieberman, qui a déjà appelé à la création d’un gouvernement d’union nationale.

4.La Russie

Deux combattants éliminés au cours d’une opération antiterroriste en Kabardino-Balkarie avaient envisagé de commettre un attentat terroriste, a rapporté le centre d’information du Comité national contre le terrorisme. «Les personnalités des militants sont préalablement identifiées. Selon des informations, ils avaient l’intention de commettre des crimes terroristes sur le territoire de la république», selon toujours la même source. Auparavant, sur le site de l’opération antiterroriste, un engin explosif improvisé avait été découvert.

Если вы нашли ошибку, пожалуйста, выделите фрагмент текста и нажмите Ctrl+Enter.

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется


Читайте нас на
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!
ANNA NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх

Сообщить об опечатке

Текст, который будет отправлен нашим редакторам: