Les troupes turques avancent plus profondément en territoire syrien

  
0

L’armée turque a franchi mercredi matin la frontière syrienne dans la région, où Ankara envisage de mener une opération visant à créer une zone de sécurité, a annoncé l’agence Bloomberg. «Les troupes turques ont commencé à franchir la frontière dans le nord-est de la Syrie pour forcer les combattants kurdes soutenus par les États-Unis à s’éloigner de la frontière», a déclaré une source de l’agence.

Les troupes turques ont l’intention d’avancer plus profondément en territoire syrien sur au moins 30 kilomètres, a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu. «Lors de la première étape, nous prévoyons de créer une zone de sécurité longue de 120 km, puis de 400 km. La largeur est d’environ 30 km, nous ne prévoyons pas la réduire», a-t-il déclaré selon RIA Novosti. Mercredi, la Turquie a annoncé le lancement de l’opération Source de Paix dans le nord de la Syrie, dirigée contre les Kurdes et visant à créer une zone de sécurité à la frontière turco-syrienne.

L’armée turque a bombardé les positions des Kurdes et des Forces démocratiques syriennes, dont les Unités de protection du peuple kurdes, dans la ville d’Al-Malikiyah, dans le gouvernorat de Hassaké, a rapporté Interfax citant des médias officiels syriens. Pour rappel, samedi dernier, le Président turc Erdogan a annoncé son intention de mener une opération militaire dans les régions frontalières de la Syrie. Lundi, les États-Unis se sont retirés de la frontière turco-syrienne, refusant de soutenir l’opération d’Ankara dans le nord de la Syrie. Dans le même temps, Donald Trump a menacé de «détruire l’économie turque» si Ankara faisait quelque chose «d’inacceptable». La sénatrice américaine Lindsey Graham, du parti démocrate, a déclaré que si la Turquie lançait une opération militaire en Syrie, le Congrès examinerait un projet de loi sur les sanctions contre Ankara et insisterait également sur sa suspension au sein de l’Otan.

Le porte-parole du département d’État américain a déclaré que Washington imposerait des sanctions à la Turquie en cas de nettoyage ethnique et d’attaques aveugles contre la population civile dans le nord de la Syrie, mais jusqu’à présent, aucun exemple de ce type de comportement d’Ankara n’a été enregistré, selon TASS. Et de poursuivre que les États-Unis «n’ont pas donné le feu vert» à l’opération turque. Washington considère que c’est «l’erreur» d’Ankara et «fera tout» en son pouvoir pour mettre fin à l’opération. Il est à noter que la Turquie a demandé l’aide des États-Unis mais a reçu le refus.

Les autorités iraniennes exigent la fin de l’opération militaire turque en Syrie et le retrait des troupes du pays arabe, selon le communiqué de la diplomatie iranienne diffusé par son service de presse. «Compte tenu de la grave menace humanitaire et des risques pour les civils dans la région, le ministère iranien des Affaires étrangères insiste sur la cessation immédiate des attaques et le retrait des forces armées turques du territoire syrien», indique le communiqué. Il est à noter que «la partie iranienne est préoccupée par les actions d’Ankara». Selon la diplomatie turque, «les opérations militaires ne profiteront pas non plus à la sécurité de la Turquie, mais entraîneront également des pertes matérielles et des pertes en vies humaines». Et de poursuivre que «Téhéran est convaincu que la tension ne peut être éliminée que par des actions pacifiques, dans le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la Syrie».

Les forces de sécurité ukrainiennes ont pour la troisième fois fait échouer le désengagement des forces dans la localité de Zolotoe, dans le Donbass, a déclaré Mikhaïl Philiponenko, chef de la représentation de la RPL (République populaire autoproclamée de Lougansk) au Centre commun de contrôle et de coordination du régime de cessez-le-feu. Il a précisé que la RPL avait fait trois tentatives, mais n’avait jamais reçu de réponse de la part de l’Ukraine, ce qui, selon Philiponenko, a été confirmé par les observateurs de la mission spéciale de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Auparavant, Donetsk a signalé une interruption du désengagement des forces sur la ligne de contact à Petrovskoye. Conformément aux accords, le retrait des forces aurait dû se dérouler en trois jours. L’opération aurait dû se terminer le 12 octobre. Pour rappel, le désengagement des forces est l’une des conditions pour le sommet du format Normandie.

главное за суткиитоги дняновостисобытия дня
Присоединяйтесь к нам на нашем канале!

Ваш комментарий будет первым

Для того чтобы оставить комментарий, регистрация не требуется

Читайте также:

Les Etats-Unisont informé sur le test réussi d’un missile interdit Александра Донцова Le chef du Pentagone Mark Esper a informé sur le test réussi d’un missile balistique de moyenne portée basé au sol. Le test a eu lieu sur la base aérienne de Vandenberg en Californie. Le missile a couvert plus de 500 km, les […] USA geben erfolgreichen Test einer verbotenen Rakete bekannt Александра Донцова Pentagon-Chef Mark Esper gab den erfolgreichen Test einer bodengestützten ballistischen Mittelstreckenrakete bekannt. Die Tests wurden an der Basis der US Air Force Vandenberg in Kalifornien durchgeführt. Die Rakete flog über […] Gli Stati Uniti annunciano il successo del test del razzo proibito Александра Донцова Il capo del Pentagono Mark Esper ha annunciato il successo del test di un missile balistico a terra di medio raggio. I test si sono svolti presso la base aerea americana Vandenberg in California. Il missile ha volato per […] America anunció el ensayo exitoso del misil prohibido Александра Донцова Mark Esper, el jefe de Pentágono, declaró que el ensayo de un misil balístico terrestre de mediano alcance había tenido éxito. Los ensayos se realizaron en la base “Vandenberg” de la Fuerza Aérea de los EE.UU. situada en […] The US announced a successful test of the banned missileмм Александра Донцова The Pentagon chief Mark Esper announced the successful test of a medium-range ground-based ballistic missile. The tests were held at the US Air Force Base ‘Vandenberg’, in California. The missile flew for over 500 […] Weißhelme bereiten in Idlib eine neue Fälschung vor Александра Донцова 1. Syrien Der Leiter des russischen Zentrums für die Aussöhnung der kriegführenden Parteien in Syrien, Juri Borenkow, teilte mit, dass Informationen über die bevorstehende Provokation der in der Russischen Föderation […] Caschi Bianchi stanno preparando un nuovo dramma in Idlib Александра Донцова 1. Siria Il capo del Centro russo per la riconciliazione dei partiti in guerra in Siria, Yuri Borenkov, ha dichiarato che sono state ricevute informazioni sull’imminente provocazione del gruppo terroristico «Hayat […] Los “Cascos Blancos” están preparando una nueva simulación en Idlib Александра Донцова 1.Siria Yury Borenkov, el jefe del Centro de reconciliación de las partes en conflicto en Siria ruso, declaró que se había recibido una información sobre la nueve provocación que se estaba preparando por «Hayat Tahrir […] The »White Helmets» are preparing a new fake in Idlib Александра Донцова 1 Syria The head of the Russian Center for the Reconciliation of the warring parties in Syria, Yuri Borenkov, announced that the center received information about an impending provocation by the terrorist group Haiyat Tahrir […]
ANNA-NEWS радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Включить радио ANNA-NEWS Выключить радио
ANNA-NEWS Радио
ANNA-NEWS Радио
Наверх Наверх