Wednesday, May 23, 2018

Спецпроекты :       Voenkor   

 
Home / NEWS  / IN FRENCH  / Actualités du jour, 15 mai 2018

Actualités du jour, 15 mai 2018

Khamil al-Khaya, vice-chef du mouvement Hamas dans la Bande de Gaza, a appelé la mort de dizaines de Palestiniens lundi «un crime sioniste» et a appelé à un nouveau soulèvement palestinien — l’Intifada — a rapporté Interfax. Selon le journal « The Times of Israel », le nombre de Palestiniens tués lors des émeutes à la frontière de la Bande de Gaza et de l’Israël a augmenté lundi à 59 personnes, plus de 1.200 personnes ont été blessées.

Les correspondants militaires d’ANNA NEWS rapportent qu’au cours de la dernière journée 1866 militaires et les membres de leurs familles ont quitté la zone de désescalade «Homs» en Syrie par le point de contrôle dans la région d’Er Rastan. Ils se réfèrent aux données du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie. «Ils ont tous été livrées à la colonie de la zone de désescalade» Idlib» de Qal’at Al-Mudik dans les bus accompagnés par les véhicules du service de sécurité de la République arabe syrienne, des ambulances du Croissant-Rouge arabe syrien » — est annoncé dans le message des correspondants militaires.

Le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera, a annoncé le déploiement de deux systèmes de défense antimissile terrestres de la production américaine Aegis Ashore dans le nord de la préfecture d’Akita au nord et dans la préfecture de Yamaguchi sur l’île de Honshu. «Ces deux régions deviendront candidats au déploiement d’installations», rapporte Tass la déclaration d’Onodera en référence à l’agence Kyodo. Selon l’opinion de la direction du ministère de la Défense, ces deux installations soient suffisantes en général pour couvrir l’ensemble du territoire du Japon de l’impact des missiles balistiques.

Aujourd’hui, le Conseil de sécurité de l’ONU tiendra une réunion d’urgence pour discuter la situation dans la Bande de Gaza et des conséquences du transfert de l’ambassade américaine en Israël à Jérusalem. La convocation du Conseil de sécurité a été engagé par le Koweït. Les États arabes exigent une enquête internationale indépendante sur les conséquences de la mort de dizaines de personnes à la frontière de Gaza. Des sources diplomatiques occidentales affirment que les Etats-Unis bloquent cette initiative en utilisant le droit de veto.

Le commandant des troupes à la frontière du Tadjikistan a déclaré que le mouvement « Taliban » avait placé environ sept mille de leurs combattants sur vingt-neuf bases de formation à la frontière afghano-tadjike. Les bases sont situées dans des bases d’entraînement dans les provinces de Balkh, Kunduz, TakhOr et Badakhshan. Beaucoup de ces militaires sont originaires des pays d’Asie centrale, est déclaré dans le service des frontières. Le Tadjikistan, qui a la frontière la plus longue de 1 400 kilomètres avec l’Afghanistan, est préoccupé par l’accumulation de groupes armés à ses frontières méridionales. Plus tôt, l’agence ANNA NEWS avait déclaré que les détachements armés d’État Islamique écrasé se déplacent vers l’Afghanistan.

L’Ukraine a appelé l’inspection des navires dans le détroit de Kertch par les gardes-frontières russes comme le « début du blocus » des ports ukrainiens sur la mer d’Azov — a annoncé lors d’une réunion des chefs de faction et les chefs de comités de la Verkhovna Rada le chef du « Front populaire » Maxim Bourbak. Il a déclaré que début mai, la Russie avait renforcé la procédure du passage par le détroit de Kertch et les gardes avaient commencé à arrêter et inspecter les navires de recherche, suivant dans la direction des ports ukrainiens de Mariupol et Berdyansk, et venant d’eux. Nous rappelons, que la Russie avait renforcé les exigences, après que le bateau NORD sous le drapeau russe avait été arrêté par les services frontaliers de l’Ukraine.

Aliya Zaripova

 

ПОДЕЛИТЬСЯ


NO COMMENTS

POST A COMMENT