Friday, May 25, 2018

Спецпроекты :       Voenkor   

 
Home / NEWS  / IN FRENCH  / Actualités du jour, 19 février 2018

Actualités du jour, 19 février 2018

Le groupement terroriste l’État Islamique a revendiqué une fusillade à Kizliar, en République russe du Daghestan. Quand même, l’organisation n’a pas fourni de preuves de la participation à l’incident. La veille, Khalil Khalilov de 22 ans a ouvert le feu avec un fusil de chasse sur les fidèles de l’église, en tuant 5 femmes âgées et blessant 4 personnes. L’attaquant a été tué sur le coup par les soldats de la Garde nationale russe.


Alors qu’est-ce que s’est passé ? Est-ce que c’est un chantage sanglant des élites corrompues ou un ordre venant de l’étranger avant les présidentielles afin de déstabiliser la situation ? Ou peut-être l’activité du trotskisme islamiste dans les réseaux du Caucase du Nord ?


Pendant ces dernières 24 heures les militaires de Kiev ont bombardé quatre fois les positions de la Milice populaire de la République populaire de Lougansk – a été déclaré dans le Ministère de la défense républicain. Les régions des localités Nizhnee Lozovoye, Vesselogorovka, Sokolniki et Kalinovo ont subi les coups de feu, menés avec l’utilisation des mortiers et des lance-grenades automatiques.


Pendant ces dernières 24 heures les forces ukrainiennes ont violé le régime du cessez-le-feu 5 fois en République populaire de Donetsk en tirant sur les territoires des localités de la première ligne de la République 43 munitions différentes. Les ukrainiens ont utilisé des mortiers, des lance-grenades de types différents et des armes légères. Les villages à l’ouest de Donetsk Staromikhailovka, et ceux au nord de Gorlovka Dolomitnoye et Zaytsevo, Sakhanka au sud de la République et Spartak à nord de la capitale ont subi les coups de feu. L’information sur les victimes et les destructions est encore à préciser.


Les pourparlers entre les formations kurdes des « Unités de protection du peuple » et l’armée gouvernementale syrienne se sont achevés à Alep – indique l’agence Firat. Selon l’accord entre les parties, les Kurdes allaient transmettre certaines positions dans la ville d’Afrin et dans les régions frontalières avec la Turquie à l’armée syrienne. Les troupes gouvernementales pourraient être introduites à Afrin dans les prochaines 48 heures.


Au cours du bombardement aérien de la coalition avec l’Arabie saoudite en tête deux civils ont été tué au Yémen. Dans la province Al Hudaydah la frappe aérienne a aussi tué 11 insurgés houtis, dans la province Taïz au cours des affrontements les insurgés ont tué 12 militaires des Émirats arabes unis y compris les officiers, et ont détruit 4 véhicules blindés et 4 autres véhicules des forces de l’ex-président Hadi.

ПОДЕЛИТЬСЯ


NO COMMENTS

POST A COMMENT