Home / NEWS  / in French  / Actualités du jour, 20 octobre 2018

Actualités du jour, 20 octobre 2018

L’Ukraine et le Fonds monétaire international (FMI) sont parvenus à un accord sur un nouveau programme pour une durée de 14 mois visant à appuyer la politique économique stand-by, qui devrait remplacer le programme actuel, approuvé en mars 2015 et qui devrait expirer en mars 2019, a rapporté Interfax. «Le nouveau programme stand-by avec l’accès à une ligne de crédit de 4 milliards de dollars servira de base pour la politique économique des autorités en 2019», a déclaré le FMI. Le programme doit être approuvé par la direction de FMI et par le conseil de directeurs une fois l’Ukraine mettra en œuvre les recommandations du FMI concernant la hausse des tarifs de gaz et de chauffage pour les ménages et concernant l’adoption du budget de l’État pour 2019.

Le conseiller à la sécurité nationale du Président américain, John Bolton, appelle les États-Unis à se retirer du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire, informe le journal The Guardian. Selon leurs informations, lundi, une réunion consacrée à cette question a été prévue à la Maison-Blanche, mais elle a été reportée. Pour le retrait des États-Unis du traité, l’accord de l’administration du Président est nécessaire. D’anciens responsables américains ont déclaré à The Guardian que Bolton bloquait également les négociations sur la prolongation du Traité New START de réduction des armes stratégiques. The New York Times affirme que lors de sa visite de travail en Russie, Bolton aurait été chargé d’informer la Fédération de Russie du retrait des États-Unis du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire au cours de la semaine prochaine.

Le procureur général d’Arabie saoudite a reconnu le décès du journaliste Jamal Khashoggi qui travaillait pour The Washington Post, rapporte Interfax, se référant à la chaîne de télévision Al-Ekhbariya. Selon lui, une rixe entre le journaliste et des membres du consulat saoudien à Istanbul aurait entraîné la mort de Khashoggi. Il est signalé que 18 ressortissants saoudiens auraient été arrêtés. Le conseiller à la cour royale, Saoud al-Qahtani, ainsi que le haut responsable de renseignement saoudien Ahmad al-Assiri auraient été destitués. Rappelons que le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, qui vivait aux États-Unis, a été porté disparu le 2 octobre après être entré au consulat général d’Arabie saoudite à Istanbul, où à ce moment se trouvait une délégation de Riyad.

Soutenant l’autocéphalie de l’église ukrainienne, le patriarcat de Constantinople remplit «la commande» des États-Unis, a déclaré le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département pour les relations extérieures du Patriarcat de Moscou. Selon lui, les États-Unis sont «intéressés par l’affaiblissement de l’église russe», informe RIA Novosti se référant à Il Messaggero. C’est la précipitation avec laquelle le patriarcat de Constantinople agit qui témoigne du fait que Constantinople en Ukraine remplit «la commande de l’extérieur», a déclaré le métropolite Hilarion. Il a rappelé que les médias avaient informé d’un montant d’environ 25 millions de dollars, que le patriarche Bartholomé aurait pu obtenir, bien que l’Église orthodoxe russe ne puisse pas vérifier ces informations. Auparavant, le chef du département d’État des États-Unis, Mike Pompeo, avait appelé Kiev à se diriger vers la création d’une église orthodoxe autocéphale ukrainienne.

L’Indonésie n’a pas l’intention d’annuler l’accord sur l’acquisition des chasseurs russes Su-35 malgré les sanctions de Washington, a déclaré le ministre indonésien de la Défense Ryamizard Ryacudu, cité par TASS. De plus, Jakarta compte avoir les chasseurs le plus vite possible. Les livraisons débuteront une fois les ministères indonésiens de la Défense, des Finances et du Commerce parviennent à un accord concernant les modalités du paiement. Auparavant, Jakarta avait déclaré des tentatives américaines d’intervenir dans un accord avec la Russie sur l’acquisition des Su-35. Il avait été signalé que l’accord été gravement menacé. Rappelons que la valeur du contrat est évalué d’un milliard de dollars. Selon les termes de l’accord, la Russie achètera à l’Indonésie un certain nombre de marchandises pour un montant d’environ 570 millions de dollars.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)