Home / NEWS  / in English  / L’armée libyenne a pris une partie de Tripoli

L’armée libyenne a pris une partie de Tripoli

La Grande-Bretagne a convoqué une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation en Libye, a informé l’ambassade du Royaume-Uni à l’organisation internationale. La réunion aura lieu ce vendredi, à huis clos, relate TASS. « Le chef de la Mission de l’ONU pour le soutien en Lybie Ghassan Salamé va rappporter aux membres du Conseil de sécurité de l’ONU la situation actuelle », — a communiqué l’ambassade de la Grande-Bretagne à l’ONU. Rappelons que la veille, le commandant de l’Armée nationale lybienne Khalifa Haftar avait ordonné d’engager l’offensive sur Tripoli, où réside le gouvernement d’entente nationale de Fayez el-Sarraj formé avec le concours des Nations unies et recconnu par la communauté internationale.

2 Lybie

Les combattants de l’Armée nationale lybienne sous le commandement du maréchal Khalifa Haftar ont pris le contrôle de quelques districts dans le sud-ouest de Tripoli, il n’y a pas d’affrontements pour le moment, a communiqué une source dans l’Armée nationale lybienne. « Pour moment les rues de la ville sont vides, il semble que presque tous les habitants auraient préféré d’abandonner la ville. Maintenant déjà quelques districts sont pris par les combattants de l’Armée nationale lybienne, tels que Janzour et al-Suani, c’est dans le sud-ouest de Tripoli », — a dit la source à RIA « Novosti ». Elle a noté qu’il n’y a pas encore eu d’affrontements, seules quelques petites attaques de bandes sur le chemin vers Tripoli. Ce jeudi le commandant de l’Armée nationale lybienne Khalifa Haftar avait ordonné d’engager l’offensive sur Tripoli, où réside le gouvernement d’entente nationale de Fayez el-Sarraj formé avec le concours des Nations unies et recconnu par la communauté internationale.

3 Grande-Bretagne

Julian Assange sera expulsé de son asile dans l’ambassade de l’Equateur à Londres d’ici quelques jours ou même des heures, a informé WikiLeaks sur Twitter. « Un haut fonctionnaire dans le département d’Etat de l’Equateur à commuiqué à WikiLeaks que Julian Assange serait expulsé d’ici quelques heures ou jours sous le prétexte du scandal INA Papers et qu’il y avait déjà un accord avec la Grande-Bretagne sur son arrestation », — cite « Interfax » le texte du message. Assange a reçu l’asile dans l’ambassade de l’Equateur à Londres en 2012. Il ne peut pas quitter son territoire, car sinon il serait tout de suite arrêté par la police britannique pour le refus d’arriver au tribunal en 2012. L’extradition d’Assange est également cherchée par les Etats-Unis, où il serait jugé pour la publication de données secrètes du département d’Etat.

4 Allemagne

Le député du Bundestag Alexander Neu a appelé à dissoudre l’OTAN car l’alliance viole systèmatiquement les règles du droit international et provoque des conflits militaires, en utilisant la force militaire pour la seule défense de ses « intérêts d’empire ». Neu est sûr que depuis les dernières décennies l’alliance « a démontré son vrai visage ». Le parlementaire a fait rappeler les bombardements de la Yougoslavie et la guerre en Afghanistan, en appelant à « se raviser finalement , avant qu’il ne soit pas trop tard », relate RIA « Novosti ». Maintenant l’OTAN a peur de perdre sa « position dominante idéologique et économique » — il accumule les armements, et s’engage dans de nouveaux affrontements, note le député.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)