Home / NEWS  / in French  / Les Etats-Unis ont adopté de nouvelles sanctions contre Venezuela

Les Etats-Unis ont adopté de nouvelles sanctions contre Venezuela

Les Etats-Unis vont arrêter de participer au Traité FNI ce week-end, informe « Interfax » en se référant à Bloomberg. Selon une source de l’agence dans la Maison-Blanche, si la Russie ne détruit pas les missiles de croisière 9M729, l’équipement correspondant et les laneurs d’ici le 2 février, les Etats-Unis suspendront leurs engagements au Traité. Rappelons que, le 20 octobre dernier, le président américain Donald Trump avait annoncé l’intention de quitter le Traité FNI suite aux soi-disant violations de la Russie. Plus tard, le 4 décembre, le secrétaire d’Etat Mike Pompeo avait adressé à la Russie un ultimatum en demandant de détruire ou modifier en 60 jours le missile 9M729, dont les caractéristiques, d’après Washington, violent le traité. L’ultimatum expire le 2 février.

Les accords de Minsk sur le Donbass n’étaient pas tout clairs, il fallait les remplacer par un nouveau plan du règlement pacifique, présenté au Conseil des ministres de l’OSCE en décembre dernier, a déclaré le représentant spécial du président de l’OSCE Martin Sajdik dans un interview au journal Kleine Zeitung. Le diplomate a noté que le point-clé des accords de Minsk était la tenue des élections, et pour les organiser il fallait un concours de l’étranger. Le nouveau plan prévoit que l’organisation des élections incombe à l’ONU, et l’OSCE remplit les fonctions d’observateur, relate RIA « Novosti ». Selon le plan, on créerait en RPD et RPL une administration de transmission des Nations-Unies qui observerait le respect de ce plan. D’après Sajdik, le nouveau plan devrait être signé par les chefs d’Etats du Format Normandie et ratifié par les parlements de l’Ukraine et de la Russie. Le directeur du Centre de la conjoncture politique Alexeï Tchesnakov a déclaré que Moscou qualifie l’idée de Sajdik d’« une coquille vide ». Il a souligné que la position de Moscou sur les accords de Minsk restent les mêmes – ils doivent être complètement réalisés.

L’adjoint du président américain à la sécurité nationale John Bolton a annoncé la décision du ministère des finances d’adopter des sanctions contre la société pétrolière vénézuélienne PDVSA. Bolton a précisé que le ministère américain bloquerait les actifs de PDVSA pour un montant de 7 milliards de dollars, relate TASS. Selon le ministre des finances Steven Mnuchin, « l’enlèvement des sanctions de PDVSA est possible dans le cas du passage de contrôle de la société au chef d’Etat par interim, le leader de l’opposition vénézuélienne Juan Guaido où, à l’avenir, au gouvernement légitime ». Plus tôt, le président de Venezuela autoproclamé Juan Guaido avait annoncé qu’il allait changer la direction de PDVSA et de son unité américaine Citgo.

Le premier vice-speaker du parlement de Crimée Efim Fiks a exigé de Kiev les informations sur l’emplacement et l’état du capitaine du navire « Nord » Vladimir Gorbenko, arrêté en Ukraine. Fiks a déclaré que « si tout va bien, et il y a des procédures, c’est une histoire, mais si quelque chose est arrivé, il fau prendre toutes les mesures nécessaires », relate RIA « Novosti ». La veille, l’avocat Maxime Mogilnitskii avait informé que Gorbenko, détenu en Ukraine, avait disparu. Il avait admis l’implication du SBU dans la disparition du marin. Selon lui, maintenant l’affaire est examinée par le ministère de l’intérieur.

Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale de l’Iran Ali Shamkhani a déclaré que l’Iran n’allait pas augmenter la portée de ses missiles en conformité avec la doctrine de défense nationale, communique RIA « Novosti » avec la référence à l’agence Mehr. « Du point de vue technique et scientifique rien n’empêche à l’Iran d’augmenter la portée de ses missiles, mais il ne va pas le faire en se basant sur sa doctrine de défense nationale », — cite l’agence la déclaration de Shmkhani, faite ce mercredi au cours de la conférence nationale sur l’espace. Cependant, le ministre de la défense de l’Iran Amir Hatami a déclaré que le potentiel des missiles et les capacités de défense du pays ne sont pas à discuter lors des négociations, relate l’agence Tasnim.

ПОДЕЛИТЬСЯ


ВАШ КОММЕНТАРИЙ БУДЕТ ПЕРВЫМ

Оставьте Ваш комментарий (регистрация не требуется)